Mission médicalisée itinérante sur les îles de Basse Casamance

Lors de notre dernière mission voici un mois nous avons, pour la première, fois travaillé sur l’île de Carabane.

Proche de l’embouchure de la Casamance sur la rive gauche du fleuve cette île attire les quelques touristes qui osent encore fréquenter la Casamance… C’est aussi le lieu de rendez-vous de nombre de pêcheurs qui viennent passer là du bon temps fuyant la saison hivernale d’ Europe.

Lorsque le Joola assurait la desserte Dakar à Ziguinchor, le bateau s’arrêtait toujours devant Carabane où il jetait l’ancre pour permettre aux passagers de venir monter à bord; et surtout aux « Bana-bana » de se rendre à Dakar avec leurs légumes, leurs fruits, leurs poissons afin de les écouler en les vendant aux Dakarois. C’est d’ailleurs la dernière escale du Joola où, sans aucun discernement, on a accepté à bord tant de passagers que le bateau s’en est trouvé complètement surchargé ce qui a entraîné son naufrage…Plus grande catastrophe maritime de tous les temps avec plus de 1850 décès…

Pour permettre la renaissance de cette escale, un ponton est actuellement en cours de construction: le ferry « Aline Sitoe Diatta » pourra ainsi venir accoster et prendre ou décharger des marchandises  ainsi bien sûr que des passagers…

Lors de cette mission nous avons travaillé pendant deux jours. Installés à Diogué nous traversions le matin la Casamance pour revenir le soir; ceci nous a permis de ne pas avoir à démonter notre campement et à le réinstaller, entreprise toujours fastidieuse  et fatigante, compliquée de surcroît  lorsque les tentes sont mouillées de pluie ou de rosée.

La première constatation qui s’est imposée, c’est l’état dentaire absolument déplorable en particulier chez les enfants: que fait un touriste qui débarque dans un pays pauvre? Il offre des bonbons aux enfants…ceci aggrave certainement la situation dentaire d’enfants qui ne se brossent pas les dents et n’ont aucune hygiène buccale…Songez que nos deux dentistes ont arraché, en deux jours de travail, plus de 200 dents complètement  » gâtées » (comme disent les Africains)…200 patients sont venus en consultation pendant ces deux journées…

Nous retournerons en janvier à Carabane…

Nous vous présentons notre association sur ce blog à la date du 28 février.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.