Hervé Ghesquière et Stéphane Taponier

Lisez dans « Le Monde » l’article en date du 30 juin 2010 signé par Florence Aubenas et les membres du comité de soutien des deux journalistes:

« Cela fait six mois qu’ils sont détenus…Après avoir passé trois semaines aux côtés des troupes françaises engagées sur le terrain, ils avaient décidé de recueillir aussi la vision des populations afghanes qui sont les premières à souffrir de cette guerre, afin de réaliser un reportage nuancé sur un conflit dans lequel la France est partie prenante…Nous devons, chaque jour garder à l’esprit le danger qui les menace et le sort insupportable qui est le leur…Rappeler chaque jour l’existence de ces journalistes otages, enfin, défendre leur intégrité c’est aussi défendre une certaine idée de le presse et de la démocratie…pour qu’enfin soit dénoncé le caractère inadmissible de la détention de ces deux journalistes et de leurs trois accompagnateurs afghans »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.