Assemblée générale ANIMA RAPPORT d’ACTIVITÉS 1ère partie

ASSOCIATION NYONSAISE D’INITIATIVES MEDICALES Pour l’AFRIQUE

Assemblée Générale ANIMA  26 Juin 2010

 

Rapport d’activité pour l’année 2009

Collaboration avec SMARA

Collaboration avec VIA SAHEL

Collaboration avec les autres ONG

Actions en Casamance

Atelier de Laines et de colliers

1. Collaboration avec SMARA au Nord MALI à l’Ouest de TOMBOUCTOU

Soutien par une bourse de quatre étudiants en médecine à Bamako en complément des cinq bourses déjà offertes par SMARA.

La mission de formation en Médecine Générale (en compagnonnage sur le terrain) a dû être annulée  au tout dernier moment  en raison de l’insécurité croissante dans la bande sahélo-sahariienne qui s’étend de la Mauritanie au nord Niger avec enlèvements de ressortissants de l’Union Européenne. Ces stages  destinés aux étudiants en médecine boursiers ainsi qu’au tout jeune médecin venant de prendre son poste au CSCOM de Dianké sont par le fait qu’un protocole d’accord a pu être signé avec la faculté de médecine de Bamako, validés dans le cursus hospitalier des étudiants…

Au sein du Conseil d’Administration de SMARA participation aux travaux de réflexion et en particulier pour l’avenir de la Médecine scolaire que nous avons mise en œuvre depuis l’an 2000. Cette action est maintenant prise en charge par les Maliens eux-mêmes avec le soutien de SMARA . Ce programme de médecine scolaire est devenu un « Projet-pilote » au Mali avec l’espoir qu’il puisse être appliqué ultérieurement à l’ensemble du pays et à d’autres pays

. Le Manuel de médecine scolaire « La santé à l’école » à la rédaction duquel j’ai participé avec les autres médecins de SMARA se révèle un précieux outil tant auprès des soignants que des enseignants et des parents d’élèves.

2. Collaboration avec Via Sahel au Sud MALI en Pays DOGON

Le jeune Hamadoun, originaire du « Pays Dogon » n’a pas réussi à franchir le cap du « numerus clausus » en première année de médecine à Bamako et poursuit depuis 2008 des études de technicien supérieur de santé: nous avons renouvelé sa bourse.

Nous avons ensemble apporté notre soutien au Dr Nana Kodio  qui s’est inscrite à un Master 1 à Paris Sud en le préparant par correspondance. (Épidémiologie et statistiques médicales).

Réflexions avec Via Sahel Cahors sur l’avenir de nos actions en pays Dogon en sachant que les actions de prévention sont au premier plan de nos préoccupations mais que, en 2009  tout comme en 2008 nous n’avons pu nous impliquer directement et partir sur le terrain au Pays Dogon.
Indépendamment de Via Sahel, nous avons offert une bourse à Marthe à Bamako pour inscription à la première année de formation d’infirmière.

3. Actions en Casamance en 2009

 

Première  mission du 6 Janvier au 7 Février 2009 dirigée par Yves Menguy.

Ont participé: quatre médecins (un cardiologue, un ORL et deux généralistes), une pharmacienne, un dentiste  assisté de Bernardin que nous avons formé sur place, trois infirmières, deux intendants.

Nous avons travaillé sur 8 villages:

– en médecine générale : 752 patients

– en médecine scolaire : 779 enfants

– en art dentaire 176 patients

– en soins infirmiers : 301 actes

La Seconde mission   s’est déroulée du 5 mars 2009 au 5 avril, dirigée par Yves Menguy.

Ont participé: quatre médecins (un ophtalmologue, trois généralistes), une pharmacienne, un opticien, deux dentistes assisté de Bernardin, trois infirmières, une intendante. ainsi qu’un membre de l’association « Marins SF ».

Travail sur sept villages

– en médecine générale : 837 patients

– en ophtalmologie : 229 patients

– en médecine scolaire : 614 enfants

– en art dentaire : 296 patients

– en soins infirmiers : 270 actes

Troisième mission du 5 octobre au 31 octobre 2009

Elle réunissait trois généralistes, une pharmacienne, une dentiste assistée de Bernardin, trois infirmières ainsi qu’un intendant sans oublier comme pour chacune des missions le piroguier, Séraphin et Hyacinthe et trois soignants locaux.

dsc03681.1277881181.JPG

Sept villages ont été visités.

– en médecine générale : 871 patients

– en médecine scolaire : 75 enfants

– en art dentaire : 205 patients

– en soins infirmiers : 314 actes

pa120075.1277879961.JPG

Résultats des trois  missions:

Médecine générale: 2460 consultants

Médecine scolaire : 1468 enfants

Consultants dentaires: 677 patients (plus de 1200 extractions)

img_0077.1277879604.JPG

Ophtalmologie: 229 consultants

à suivre

 

Présentation de notre association  en date du 31 mai sur ce blog

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *