Journée Nationale du Talibé au Sénégal

RFI a longuement parlé de « la journée nationale du talibé », mardi 20 avril 2010 ; de nombreuses associations, au Sénégal, ont participé à cette journée et organisé plusieurs manifestations pour attirer l’attention sur la situation des enfants talibés. Selon l’ONG « Human Rights Watch », 50.000 enfants au moins, les talibés, fréquentent des écoles coraniques dans des conditions qui s’apparentent à de l’esclavage. Un sujet qui a fait  la une, ce mercredi, du magazine Appel sur l’actualité sur RFI.

Ces enfants très jeunes sont confiés par leurs parents  à des marabouts qui s’engagent à les prendre en charge entièrement et à les instruire en leur apprenant le Coran. Certains enfants, pour ne pas dire la plupart, sont menés durement, frappés et punis s’ils ne rapportent pas au maître chaque jour  les 500 CFA  qu’ils s’efforcent de ramasser en mendiant à longueur de journée.

Beaucoup dont la Gouverneure générale du Canada lors de sa récente visite au Sénégal s’élèvent contre ce qu’ils considèrent comme de l’esclavage moderne ;  à Dakar l’association Empire des enfants essaie d’accueillir les enfants des rues et en particulier ceux qui se sauvent des écoles coraniques pour fuir les mauvais traitements qui leur sont infligés.

THALASSA avait, voici plusieurs mois, pu projeter un documentaire des plus explicites sur la misère de ces enfants talibés.

On reproche à ces marabouts d’utiliser l’Islam pour s’enrichir et « faire un sale boulot » tout en assurant leur autorité auprès des populations…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *