Accord de libre échange entre l’Inde et l’UE: menace pour des millions de personnes vivant avec le VIH

MÉDECINS SANS FRONTIÈRES met fermement en garde contre un tel accord et organise le lundi 26 avril à Bruxelles une conférence de presse:

« L’accord de libre échange entre l’Inde et l’UE :
Une épée de Damoclès pour des millions de personnes vivant avec le VIH »

L’Inde et l’Union Européenne sont sur le point de conclure leurs
négociations en vue de la signature d’un accord de libre-échange lié au
commerce.

Cet accord est une menace pour la production de médicaments génériques
indiens et l’exportation de ces médicaments vers les pays en développement.
Or, 92% des patients VIH/Sida dans ces pays dépendent des médicaments
génériques qui viennent principalement d’Inde.

L’Union Européenne ne doit pas sacrifier la vie de millions de séropositifs
au nom d’intérêts commerciaux.

Plus de 80% des médicaments antirétroviraux que MSF utilise dans ses
projets Sida proviennent d’Inde, « la Pharmacie du monde en développement
».

Si cet accord est signé tel quel, les conséquences seraient dramatiques en
terme d’accès aux médicaments et des millions de patients pourraient se
retrouver sans traitements.

Médecins Sans Frontières organise une conférence de presse à Bruxelles

QUAND ? Lundi 26 avril à 11h
OÙ ? Résidence Palace, Centre de la Presse International, rue de la Loi
155, Bloc C, 1040 Bruxelles

Porte paroles

Loon Gangte, Président du réseau des séropositifs de New Delhi (DNP+)

Michelle Childs, Responsable du plaidoyer pour la Campagne d’accès aux
médicaments essentiels de Médecins Sans Frontières

Ariane Bauernfeind, Responsable VIH/sida pour les projets de Médecins Sans
Frontières en Afrique du Sud, au Malawi, au Lesotho et au Zimbabwé

Pour plus d’informations, n’hésitez pas à contacter Guillaume Bonnet au
0041 79 203 13 02

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *