Mission de janvier 2010 en Casamance N° 9

Arrivée d’Odile la pharmacienne de PAH qui vient assurer le remplacement de Christine. Elle a pu prendre l’ avion qui assure à nouveau la liaison  de la capitale vers la Casamance.

mission-janvier-2010-098-1.1268319846.jpg

Elle a été prise en charge à l’aéroport de Ziguinchor par le taxi que Michel lui a envoyé de Thionk-Essil ou elle l’a rejoint. Il ne restait plus qu’à traverser sur Kouba en pirogue pour nous rejoindre ; Michel en profite pour l’accompagner et nous rendre une courte visite impromptue, accompagné de John (ou Jess, je ne sais plus), technicien en réanimation respiratoire  venu des USA pour améliorer les prestations de l’hôpital ; il ne parle pas bien le français d’où beaucoup de difficultés pour lui fort isolé dans cette affectation provisoire.

Travail soutenu toute la matinée jusque vers 2 heures où l’on nous sert le repas terminé par une orange succulente.

Manifestation dans le cadre des fêtes de l’initiation le samedi après-midi des trois villages Kouba et Kassel à Mantate, village que nous rejoignons après 35 minutes de marche à travers des sous bois puis une langue de sable durcie par le sel. Hillol ne participe pas sans que nous parvenions à connaître les raisons de cette défection.

Dans une grande clairière les spectateurs forment un immense cercle au  milieu duquel évoluent les futurs initiés sous la houlette de ceux qui ont déjà subi les épreuves antérieurement.

dsc03853.1268320386.JPG

Le groupe se déplace en dansant et à tour de rôle plusieurs  hommes et enfants se détachent pendant quelques secondes pour une intensification frénétique de leur danse sous le rythme endiablé des tams-tams et des « claquettes » de bois dur que manient les femmes à la circonférence du cercle tandis que elles aussi entrent sur la piste à tour de rôle pour s’intégrer à la ronde !

dsc03862.1268321039.JPG

Deux vieux soufflent dans une sorte de corne de brume  en produisant un son  grave bref, saccadé en harmonie avec les percussions.

Discours des sages : on souhaite la réussite des fêtes ; que ceux qui, en eux même, souhaitent du mal fassent le travail intérieur nécessaire sinon ils seront châtiés ; que les femmes ne s’avisent pas de vouloir venir regarder à la sauvette les cérémonies dans le bois sacré où les futurs initiés célébreront la cérémonie et leur véritable entrée dans leur vie d’homme et surtout qu’elles ne s’avisent pas de se transformer en animal pour s’approcher de ce spectacle qui leur est interdit Hyacinthe me raconte que lors de la dernière initiation voici 25 ans une femme  muée en singe femelle a été surprise et abattue :  à l’instant même où le singe était tué d ‘un coup de fusil la femme décédait brutalement au village…déchainement du groupe qui danse et tourne dans le grand cercle dégagé ;

dsc03836.1268321539.JPG

deux artificiers font partir leurs coups de canons : ils bourrent dans un tube , comme dans un bazooka , de la poudre et font exploser le mélange qui engendre de violentes et sourdes détonations. A l’instar du vieux sage nous recommandons aux deux « artilleurs » de s’éloigner de la foule pour éviter un accident

Les fêtes vont réunir beaucoup de monde et ANIMA pourra apporter son  soutien: Catherine, infirmière et Dominique, généraliste, sont prêtes à s’investir pour le mois de juillet à Nioumoune et Philomène de son côté à Haer ; nous essaierons de trouver quelqu’un pour seconder Paul, l’infirmier local à Kouba…

Présentation de notre association à la date du 12 janvier sur ce blog

Comments

  1. Bonjour !

    Après avoir lu votre article et regardé avec attention les photos, je me permets de vous contacter car, dans le cadre d’un projet encore à l’état embrionaire, je souhaite effectuer un raid à vélo de Tanger à Dakar ou Abidjan en juin / juillet 2011.

    Ce projet concernerait des jeunes adultes en difficulté sociale encadrés par 5 adultes de préférence des professeurs de lycées professionnels dont moi-même.

    Hormis l’objectif d’insertion ou de réinsertion, et l’aspect sportif, j’aurais souhaité que l’expédition « porte » une cause humanitaire avec une préférence marquée pour la lutte contre le paludisme.

    Je pense bientôt créer une association type 1901 à laquelle adosser ce projet.

    Pensez-vous qu’un partenariat serait possible ?

    Cordialement

    Rolf Passédat
    PLP cuisine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *