Chavirage d’une pirogue en Basse Casamance

Selon nos informations une pirogue assurant  le trajet de Ziguinchor à Hitou a chaviré avec une soixantaine de personnes à bord, alors qu’elle était conçue pour en transporter, semble-t-il, trente cinq seulement. De plus  les passagers ne portaient pas la brassière de sauvetage: il y aurait trois morts au moins ; la plupart des  passagers pnt pu nager jusqu’à la rive ou être recueillies. Le chavirage se serait produit à un mille et demi de l’embouchure (2500 mètres environ).

Nous  nous rendons régulièrement dans ce  ce village où nous travaillons plusieurs fois par an; il nous est  arrivé d’emprunter cette pirogue assurant la navette de Zig à Hitou. Il est donc probable que nous connaissions  les victimes qui se rendaient dans leurs familles à l’occasion des fêtes de l’Asssomption.

Nous attendons d’autres informations et présentons  au viollage endeuillé toutes nos condoléances attristées et l’assurance de nos meilleures pensées toutes dévouées..

Vous trouverez à la date du 17 juin dernier une présentation complète de notre association

Comments

  1. Cette pirogue chavirée du village de HITOU à la veille de la fête de l’assomption « au large des côtes NIOMOUNOISE », a eu pour victime : 5 personnes dont un professeur originaire de ce village et exerçant à Dakar. Tous ces noyés ont été retrouvé quelques jours aprés d’intenses recherches menées par les habitants du « Petit KASSA ».
    Toujours selon les informations recues au bout du fil , cette pirogue de HITOU appelée  » LA LAGUNE » aurait quitté tard dans l’aprés midi Ziguinchor destination village de HITOU et finalement ne pouvait faire face au mauvais temps mais aussi surtout au fait qu’elle était trop chargée.
    Encore une fois le sujet sur la sécurité des personnes et de leurs bien à travers les navettes villageoises des îles refait surface:
    – Stricte respect du nombre de personne à bord de la pirogue
    – Le port du gilet de sauvetage obligatoire (penser à renouveler le ou les gilets en cas de vestusté)
    – Etabir un profil pour prétendre devenir capitaine d’une navette de transport
    – En période hivernale voyager en fonction des conditions de la météo au niveau du fleuve Casamance.
    Remarque
    Il va s’en dire que ce triste malheur réveillerait les consciences pour l’avenir au niveau des différentes navettes villageoises ; mais cela durerait combien de temps ?
    Que le Dieu TOUT – PUISSANT accueille ces défunts dans son paradis céleste!

  2. Rose et youssou (projet teranga-africa )présentent leurs condoléances à tout le village de Hitou
    nous sommes tristes de ce naufrage et nous avons surement cotôyes les
    habitants morts dans ce chavirage. c’est vrai ,il faut plus de sécurité dans les
    pirogues, elles sont indispensables pour le transport , mais les piroguiers
    sont responsables et doivent donner des gilets en parfait état aux voyageurs, ce qui malheurseusement ne fus pas le cas. nous sommes très tristes de cette
    nouvelle et nous sommes de tout coeur avec vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.