Mission médicalisée en Casamance en janvier 2009 – Chapitre 25 –

Le lendemain matin nous voici donc levés plus tôt pour pouvoir embarquer à 8 heures en direction du village de Kaïlo. Nous quittons rapidement le grand bolong est-ouest pour piquer vers le nord en tournant à droite et en nous glissant dans la passe étroite entre  la terre et un épais banc de sable. Après le débarquement, cheminement d’une petite demi-heure sur un  chemin pas bien large qui emprunte, un long moment, une étroite digue destinée à empêcher l’eau salée d’envahir l’intérieur des terres et les rizières.

img_5729.1236075660.JPG

Jonas a bien fait les choses et nous a aménagé l’école comme lieu de consultation. On en profite bien sûr pour assurer la traditionnelle  visite médicale des 62 enfants de l’école. La case de santé n’est pas vraiment fonctionnelle…

51 patients se sont présentés et nous nous serons penchés en particulier sur une femme enceinte en prééclampsie avec hypertension artérielle et protéinurie; elle est en danger tout comme l’enfant qu’elle porte; nous essayons de persuader sa famille qu’elle doit impérativement cesser de travailler, de porter des poids et a besoin du plus grand repos tout en se faisant suivre par Jonas qui ne devra pas hésiter à la « référer » vers l’hôpital si l’hypertension persiste afin d’éviter es crises convulsives et un accouchement catastrophique.

img_5732.1236075976.JPG

Une autre femme nous montre son bébé; elle n’a pas pris de ticket de consultation pour elle mais  nous remarquons qu’elle porte un goitre et la prions d’acheter le dit ticket: bien nous en a pris car l’examen révèle une glande thyroïde des plus suspectes comme le confirme notre ORL; nous l’adressons en consultation à l’hôpital régional de Ziguinchor. Nous découvrirons également un diabète et sur les six bébés consultés un état de malnutrition. On nous présente également une fillette atteinte depuis sa naissance d’un retard psychomoteur pour laquelle hélas nous ne pouvons pas faire grand chose…L’homme pour lequel nous nous étions déplacés en Octobre a effectué cette fois la longue marche jusqu’à l’école et semble satisfait de nos conseils et de notre prescription « élémentaire » mais efficace de Paracétamol.

img_5734.1236075893.JPG

Pendant l’attente une vieille dame s’effondre, prise d’un malaise vagal; en tombant, elle s’est ouverte l’arcade sourcillière qu’il faudra recoudre après lui avoir laissé le temps de reprendre ses esprits et de récupérer; elle a fait une longue marche pour venir jusqu’à nous ce qui peut expliquer tout à fait cette lipothymie sans gravité…

mission-janvier2009-050.1236075055.jpg

Repas dans la maison du chef où deux chatons se disputent les restes et les miettes! Il n’est pas fréquent de rencontrer des chats; certains prétendent que leur vie est plutôt brève et que les enfants s’en emparent subrepticement pour les rôtir sur un feu de bois et les manger! C’est tout à fait vérifié à Sangha en Pays Dogon mais ici en Casamance je ne sais pas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *