Mission médicalisée en janvier 2009 sur les îles de Casamance chapitre 2

L’installation au Perroquet se poursuit

dscn6605.1234775767.JPG

cependant que nombre de visiteurs viennent  jusqu’à nous. Passeront ainsi nous voir les étudiants en soins infirmiers, nos boursiers, Philomène et Nicolas; nous rencontrons également Gérard, photographe de notre mission en janvier 2007, installé là depuis,  après avoir quitté la métropole; il se joindra également à nous pour seconder notre couple d’intendants…

dscn6623.1234775891.JPG

Sitôt le repas pris au bord de la Casamance dans un tout petit restaurant bien agréable, je pars en taxi pour Bignona; le taxi, quelque peu vétuste, parvient  à atteindre les 60 km/heure lorsque la route descend et se révèle des plus inconfortables de par sa suspension en piteux état! Les militaires sont très présents sur la route suite à des attaques qui ne relèvent pas du mouvement indépendantiste mais bel et bien du banditisme selon la technique des coupeurs de route. Je parviens  finalement à l’hôpital ou j’ai rendez-vous avec Julbert, technicien supérieur de santé, qui dirige le service d’ophtalmologie; il nous faut faire ensemble le point de la collaboration entre le service et ANIMA et définir les grandes lignes de la venue en décembre prochain des deux ophtalmologistes qui viendront opérer les cataractes sur place. Corine, maître-opticienne, a pu faire parvenir grâce à nos voiliers mais aussi à l’implication à nos côtés de Go-Sénégal de nombreux colis d’optique et en particulier des meuleuses tandis que  Bruno, hélas absent pour l’heure, devrait pouvoir prochainement partir sur Dakar pour une initiation au travail du montage des lunettes. Je me rends compte lors de ce très cordial entretien que nous sommes à la veille du jour de l’an musulman si bien que nombre d’acteurs de santé sont déjà indisponibles et le seront de toute façon toute la journée à venir! Je retrouve mon taxi délabré pour un retour toujours aussi secoué et bien lent…

Nous ne pourrons donc pas contacter les médecins de la chefferie régionale et des hôpitaux du district et de la région. De plus nombre de commerçants sont fermés en ce jeudi chômé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.