OPTIQUE en Casamance – chapitre 1

Corine, la responsable du secteur OPTIQUE de l’association ANIMA nous livre le récit d’une de ses missions:

Optique en Casamance.

En novembre  j’ai la grande chance de pouvoir à nouveau prendre la route du sud.

Cette fois-ci encore je m’inscrit sur un voilier qui est d’accord d’emmener mes colis.

C’est ainsi que je me retrouve à bord du BEJA MAR avec 180 Kg de matériel optique récolté tout au long de l’année.

Magnifique navigation sur cet Ovni 43 pieds spacieux et confortable.

Le propriétaire et skipper Jean-François Weibel nous a amené jusqu’en Casamance en deux mois et par tous les temps.

Cette route de Bretagne vers le Sénégal nous a permis de visiter l’Espagne, le Portugal les îles Canaries et les îles du Cap Vert.

Elle fut riche en images et en émotions sans oublier les nombreuses séances de mal de mer.

Une fois les colis dédouanés nous prenons la route de Ziguinchor à Bignona où se trouve l’hôpital.

Le dispensaire se situe au centre de la petite ville.

dsc07627.1231038801.jpg

Les 30 km se font sans problèmes en transport publiques, ce qui permet à chacun d’y avoir accès.

Le département ophtalmologique se trouve dans l’aile droite du 2eme bâtiment.

La vie à l’hôpital

 

 

En arrivant le matin, quelle surprise de voir autant de monde.  Ce sont les malades essentiellement.  Ils se déplacent de bonne heure car ils seront pris dans leurs ordre d’arrivée.  Il n’est en effet pas possible de leurs donner un rendez-vous, car certain viennent d’un peu loin et en taxi-brousse : s’ils savent à quelle heure ils partent.. ils ne savent jamais à quelle heure ils arrivent…

Devant chaque département se forme une file.  Les clients sont calmes et très patients.

Ils commencent à remplir les bancs à disposition, puis tout naturellement les suivants s’assoient par terre.

Nous les convions à entrer par petits groupes, afin de vérifier leur identité, leurs carnets de santé, et de leurs instiller des gouttes si nécessaire.

dsc07375.1231038868.jpg

Ensuite ils passent l’examen de la vue, et la visite médicale de leurs yeux.

Certains jours sont réservés pour les opérations des paupières et de la cataracte.

dsc07522.1231038946.jpg

Les interventions plus compliquées se font à Dakar.

A la fin des consultations, lorsque toutes les personnes du jour sont passée, alors nous mangeons ensemble.

dsc07773.1231041427.jpg

C’est un moment très important, car il nous permet de parler de certains cas, de se détendre, de mieux se connaître et finalement de rigoler un peu.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.