ACTUALITES d’ANIMA

Nous avons reçu lundi dernier, Philippe, Jean-Michel et moi un membre du Conseil d’Administration de « MARINS SANS FRONTIERES ».

Cette ONG qui oeuvre efficacement à Madagascar envisage de travailler avec nous en Casamance; notre vision est  identique puisque, tout comme nous, ils veulent intervenir sur des endroits déshérités accessibles uniquement par voie maritime ou fluviale. François se joindra donc à notre mission de mars prochain pour apprécier ce que nous faisons et comment nous le faisons afin de décider si MARSF s’engage à nos côtés en fournissant une embarcation destinée au transport de nos équipes itinérantes. En un second temps si notre collaboration se concrétise, nous envisagerons peut-être de nous investir ensemble sur les îles Bijagos, au sud de la Casamance face à la Guinée-Bissao à laquelle elles appartiennent: projet plus difficile à mettre en oeuvre, en raison de la situation politique agitée de ce pays.

Samedi nous étions  avec le stand de l’Atelier de Laines et de Colliers sur le Marché de Noël de Taulignan; le passage d’une dépression accompagné de pluies soutenues nous a obligés à plier bagages en début d’après-midi…Ce n’est pas vraiment une réussite donc!!!

Aujourd’hui je dois faire une conférence sur notre dernière mission au club nyonsais  « Culture et Loisirs » avant de prendre la route pour Lyon où se tient ce soir le CA de SMARA. Lyliane sera présente à cette réunion privée avec l’atelier.

Christine, membre de notre CA vient d’arriver à Bamako pour une mission OMS à l’IOTA ( Institut d’Ophtalmologie Appliquée) et rencontrera Nana notre ex boursière qui travaille dans une équipe mettant au point un vaccin anti-paludique.

Philippe a rencontré à Montpellier un membre de l’APARD pouvant mettre à notre disposition du matériel révisé (extracteurs d’oxygène, pompe à perfusion etc.).

Anne et Michel, dentistes qui ont participé à notre dernière mission sont en quête d’un éclairage performant qui fait cruellement défaut à nos praticiens obligés souvent de travailler dans des conditions diffciles. Ils ont trouvé, je crois, ce qu’il nous faut…Bravo et merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *