Pharmacienne humanitaire, Odile est à l’honneur…

Le Moniteur des Pharmacies, dans son numéro du 3 mai, vient de publier un long article sur Odile, pharmacienne à Clermont-Ferrand qui s’est engagée depuis longtemps aux côtés de PSF (Pharmaciens sans Frontières). Sur le terrain elle a rejoint ANIMA en Janvier dernier et, désormais conquise par la Casamance, nous accompagnera à nouveau lors de missions médicalisées à venir.

dsc02425.1211433771.JPG

Elle insiste comme nous le faisons régulièrement sur le danger de la récupération des MNU (Médicaments non utilisés). Lors du conflit en ex-Yougoslavie ce sont plus de 300 tonnes (!!!) de médicaments non utilisables qui ont du être incinérés tandis que tout récemment à l’occasion du tsunami en Indonésie ce sont plus de 600 tonnes de médicaments qui ont du être détruits sur place: médicaments périmés, médicaments n’appartenant pas à la classe des médicaments essentiels de la liste de l’OMS ou libellés en une langue étrangère…La législation française a suivi les recommandations de l’OMS et le réemploi des MNU à des fins humanitaires est désormais proscrit! Il n’empêche que le gaspillage en métropole reste considérable et que chacun doit se sentir concerné tout aussi bien les prescripteurs que les patients sans oublier ceux qui assurent la délivrance des médicaments.

Lors de nos missions itinérantes Odile gère, comme chacune de nos pharmaciennes, notre stock de médicaments (Achats à la CHMP ou à la pharmacie régionale de Ziguinchor, cantines TULIPE), assure, avec l’aide d’un interprète, la distribution des ordonnances établies par les médecins de la mission et s’intéresse de près à la gestion de la case de santé, occasion de former les agents de santé locaux à la bonne gestion de leur pharmacie et de fournir des rapports sur le fonctionnement des cases…Les recettes engendrées par chacune des interventions d’ANIMA serviront aux comités de santé pour renouveler les médicaments et en assurer le turn-over. Le rôle d’un pharmacien sur le terrain est absolument essentiel: nous remercions Gérard, Pascale, Irène, Odile, Kim, Christine, Chantale (préparatrice) qui ont assumé jusqu’ici cette fonction et encourageons les professionnels intéressés par l’engagement humanitaire à nous rejoindre…

kouba-janvier-08.1211433848.jpg

Odile,debout, et Christine avec Nicolas agent de santé de Hillol

Comments

  1. pharmacien d’officine à Abidjan,je prépare cette année un diplôme en humanitaire. Je serai franchement heureux d’intégrer une de vos missions notamment en Afrique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *