Mars 2008 Mission médicalisée en Casamance Chapitre 5

Sophiesophie-ta.1208549668.JPG

 

qui travaille avec moi depuis vingt ans semble toute heureuse de se trouver ainsi en mission et n’aura aucune peine à s’intégrer en particulier au petit groupe des trois infirmières mais aussi à toute l’équipe apportant tout son allant et sa gentillesse. Restent les piliers des missions Mireille,

dio-mireille-400.1208549578.jpg

qui a désormais acquis une belle expérience et a montré qu’elle pouvait tout à fait me remplacer à la tête d’une mission et moi mais aussi nos amis Africains Hyacinthe, comme un peu perdu pour l’heure dans ses amours et Blake le piroguier qui nous causera bien des tourments sans oublier Séraphin toujours aussi dévoué et actif.

ordonnance-m.1208549763.JPG

Le travail débute à Nioumoune comme toujours bien lentement à notre gré ; de plus les instituteurs se sont « tirés » profitant de l’absence de leur directeur alors qu’il est prévu avec l’inspecteur d’Académie que nous effectuerons une visite de médecine scolaire pour chacun des enfants de l’école primaire ; de plus les élèves ont reçu quartier libre. Avec Mahmadou le seul instituteur disponible nous parvenons à rassembler les enfants du Cours Préparatoire et du Cours d’Initiation pour les passer en revue dans une atmosphère d’indiscipline marquée par un bruit éprouvant. Nous ne parviendrons pas à voir les élèves des autres classes et restons fort peu satisfaits de cette désinvolture et de ce manque criant d’intérêt des enseignants.

 

medecinescolaire.1208549840.JPG

Gérard et Bernardin ont déballé leur matériel dans le poste de santé et commencent à travailler ensemble. Comme tous les dentistes qui se sont succédés, Gérard dont nous apprécierons tout au long de la mission la disponibilité, la gentillesse et la bonne humeur se rendra compte très vite de la maîtrise de son adjoint qui vraiment mérite un coup de chapeau pour s’être ainsi révélé au fil des années comme un excellent praticien. Quel dommage que nous ne puissions lui faire valider cette expérience peu courante.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *