Mission médicalisée en Janvier 2008 Chapitre 13

Chaque fois que nous venons à Kouba nous sommes certains que notre présence va générer de multiples activités et une certaine fébrilité.

termitiere.1204206783.jpg

Termitière et fabrication de briques à Kouba

Bien sûr il y a d’abord les danses et chants à notre arrivée où nous sommes accueillis au bord de la plage et escortés jusqu’au coeur du village par une troupe fort joyeuse.

kouba-danses.1204206828.jpg

Et puis, comme nous travaillons à proximité immédiate de l’école, tous les écoliers se montrent des plus curieux; ils ont trouvé en Vincent un partenaire privilégié qui a passé une grande partie de son temps entouré par ces gamins et gamines. Le dimanche l’agitation fut à son comble puisqu’il avait organisé un match de foot entre les écoles de Kouba et de Hillol que Valérie, joueuse de foot elle-même, a arbitré dans une ambiance très festive et avec des joueurs des plus respectueux envers l’autorité arbitrale.

Tout comme en ctobre ce sont les joueurs de Hillol qui se sont imposés: vainqueurs et vaincus ont reçu un beau ballon reservé aux compététitionq officelles à la discrétion du directeur; il s’avère que la rudesse des terrains ne favorise pas une longue vie à ces ballons qui permettent aux garçons de se donner à fond sous les acclamations enthousiastes des filles, chants et danses à l’appui.

kouba-vincent-et-admirateurs.1204222523.jpg

Nous profiterons de ce séjour à Kouba pour faire réviser notre moteur, celui qui nous a lâchés dans le bolong entre Hitou et ici. Cela nous permet de découvrir un parfait mécanicien et je me dis que voilà trouvé le piroguier qui prendre en charge la pirogue ambulance que recevront les îles kARONE; l’oncle de notre brillant ouvrier gâche un peu notre enthousiasme en nous demandant pour la réparation un prix « pour américains » et ce alors que nous avons soigné à plusieurs reprises les membres de sa famille, nous déplaçant jusqu’à eux, surveillant en pleine nuit les perfusions et apprenant qu’il a même oublié de régler à la case de santé les honoraires pour ces différentes prestations!… On a payé et protesté…Il aurait sans doute fallu contester d’abord…Les villageois ont compris que c’était quand même malvenu de nous traiter ainsi…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *