Pharmacie et aide humanitaire suite 2

MISSION ANIMA

 

Nous sommes trois pharmaciennes d’officine Irène, Christine et Odile, imprégnés de  pharmacie humanitaire , que ce soit pour Odile par PSF et pour Irène et Christine par PAH.

C’est dans cet esprit que nous avons cherché à intégrer une mission de terrain: après la découverte de l’association ANIMA et la certitude que nous étions bien sur la même longueur d’onde que le promoteur des ces actions, nous voilà donc embrigadées au sein d’une mission médicalisée ANIMA (Irène en janvier 2007; Odile et Christine en janvier 2008)…

 

Quel est le rôle d’un pharmacien dans une mission de ce type?

Tout d’abord , il s’agit d’assurer la distribution de médicaments aux malades sortant d’une consultation assurée par les médecins de la mission, médecins généralistes, ophtalmologiste, dentistes…

 

96.1204294221.JPG

Irène et sa fidèle interprète Emma

Le patient arrive avec son bulletin de consultation indiquant la symptomatologie, le diagnostic et la thérapeutique proposée: souvent nous n’avons pas le produit prescrit et il faut expliquer à nouveau à la personne par le biais de l’interprète ce que le praticien lui a déjà dit: il aura à se procurer ce produit ailleurs, à la pharmacie de Ziguinchor ou peut-être même à Dakar.

Nous n’aurons pas trop de difficultés à lire nos prescripteurs puisque heureusement ils sont à deux pas de nous!…

Cette distribution qui paraît simple peut poser parfois quelques difficultés:comment partager une bouteille de sirop entre plusieurs malades quand on ne dispose pas de flacons vides,comment partir d’un dosage adulte pour arriver à un dosage enfant quand le stock de formes pédiatriques est épuisé?….

Mais quels bons souvenirs ces instants de distribution puisqu’ils nous ont permis des échanges , des sourires et des dialogues, « en pagaille » (comme on dit en Afrique), grandement facilités par nos interprètes fort sympathiques.

niou-odile-pharmacie.1204292605.jpg

Encore faut-il auparavant avoir participé avec médecins, infirmières et dentistes à la préparation de notre pharmacie ambulante. Les cantines regroupant les médicaments offerts par Tulipe, ceux achetés à la CHMP ou sur place à Ziguinchor à la Pharmacie régionale ainsi que quelques produits recueillis en France par les membres de l’association(MNU soigneusement triés) sont stockées au campement Alouga à Niomoune dans un local ANIMA d’où il convient donc de les extraire pour trier et répertorier les produits disponibles en mentionnant leur quantité ainsi que les dates de péremption à venir.

Tout au long de la mission itinérante nous noterons les quantités distribuées et anlyserons avec les médecins les quantités restantes en activant la sirène d’alarme lorsque nous voyons qu’un produit essentiel risque de bientôt manquer.

En cours de mission lors du passage à Nioumoune nous veillerons à réapprovisionner les stocks: il est même arrivé que l’une d’entre nous ait été obligée de partir sur la pirogue, sous le soleil ardent, pour s’en aller quérir quelques médicaments dont on savait grace à notre inventaire minutieux qu’il en restait dans la réserve.

fin-de-mission-tri-et-rangement-3.1204292514.jpg

En plus de ces rôles, une autre fonction s’est mise en place: l’analyse des cases et des postes de santé .

 

Un bref rappel sur le système de santé :

Région de Casamance : Médecin chef régional

Districts: District de Diouloulou : médecin-chef de district

Communautés rurales: Communauté de Kafountine : président élu de la comunauté rurale

Postes de santé : Postes de santé Kafountine, Diouloulou, et Nioumoune: Infirmiers chef de poste (ICP)

Cases de santé: cases de santé de Haer, Hitou, Diogué (ICP Nioumoune) agent de santé communautaire (ASC)

SCHEMA DE LA PYRAMIDE SANITAIRE

 

 

 

 

 

Au cours de ces missions, nous avons pu visiter dans chaque village les cases de santé tenues par des agents de santé communautaires ou les postes de santé sous la responsabilité d’un infirmier chef de poste.

 

Grâce à la coopération de ces agents qui ont répondu sans difficulté aux questionnaires de supervision nous avons pu recueillir les éléments nécessaires à l’analyse de chaque case ou de chaque poste visité.

 

kouba-janvier-08.1204294700.jpg

 

 

 

 

Le but de cette supervision est d’évaluer les points forts et les points faibles de la case ou du poste de santé, de définir les besoins en médicaments, matériel médical,consommables et d’apprécier les besoins en formation.


 

 

N’oublions pas que cette supervision est un contrôle, non à visée de sanction mais à visée de soutien dans l’amélioration de la gestion des cases et des postes de santé.

 

 

Voilà la mission ANIMA vue par un petit bout de la lorgnette de pharmaciens.

Je remercie en tant qu’organisateur des missions sur le terrain tous les pharmaciens, pharmaciennes et préparatrices en pharmacie qui se joignent à nos missions: la prise en charge des réserves de médicaments, leur inventaire, leur distribution sont devenus pour nous une précieuse collaboration indispensable: comment faisions nous donc avant leur concours?… Le dialogue est permanent entre nous tous pour délivrer à chaque patient les médicaments qui lui conviennent en fonction de nos disponibilités

Merci tout particulièrement à Christine, Odile et Irène pour cet article.

Yves Menguy

Comments

  1. Nous sommes étudiante en 2ème année de pharmacie à la faculté de pharmacie de Châtenay Malabry de l’université Paris-Sud XI.

    Dans le cadre de notre projet professionnel, nous avons choisi de traiter le thème de la pharmacie humanitaire.

    Nous aimerions prendre contact avec Irène, Christine et Odile, afin de récolter des informations précises au sujet de leur parcours professionnel et ainsi mener au mieux notre projet.

    Notre but est de valoriser le domaine humanitaire auprès des autres étudiants de notre faculté, de les convaincre et les encourager à suivre cette voie.
    Nous vous serions très reconnaissantes si vous acceptiez de nous apporter votre aide.

    Merci.

  2. Bonjour,

    Je suis actuellement étudiante en 5e année de pharmacie a paris5, et je souhaite depuis longtemps travailler dans l’humanitaire.

    J’aimerai savoir s’il est possible que je parte en stage a l’étranger dans l’une de vos mission, et s’il serait possible de faire une these en rapport avec ce stage…

    En attente d’une réponse de votre part, veuillez acceptez mes salutations distinguées.

  3. Merci de votre visite sur notre blog.
    Nous essayons à chaque mission d’avoir avec nous un pharmacien. Il ne nous est jamais arrivé de prendre un étudiant mais pourquoi pas puisque vous êtes en fin d’études? Si vous désirez approfondir la pharmacie humanitaire et éventuellement faire une thèse je pense qu’il serait bien de vous rapprocher de PAH (Pharmacie Aide Humanitaire) qui vous donnerait la possibilité de formation complémentaire spécifique.
    Je mets en ampliation, sur le mail que je vous adresse, Dominique et Kim: cette dernière est dans la région parisienne et vous pourriez la rencontrer.
    Tenez moi informé de vos démarches et restons en relations pour une possible mission avec nous fin 2009 ou en 2010.
    Bien cordialement
    Yves Menguy

  4. bonjour je suis preparatrice en pharmacie depuis 4 ans je me suis installée a paris il y a 1 an et je cherche a faire évoluer mon métier,je me suis toujours interessé a l’humanitaire pourriez vous me donner de plus amples informations sur vos activités…? merci
    a très bientot j’espère.

  5. Bonjour, je suis en 1ère année d’apprentissage pour le métier de préparatrice en Pharmacie et j’aimerai beaucoup participer à des missions humanitaires lorsque j’aurai mon diplôme. En effet, j’aimerai apporter mon aide aux différentes populations qui sont dans le besoin et aisni pouvoir développer et enrichir mon futur métier. C’est pourquoi j’aimerai avoir des renseignements sur les possibilités de missions humanitaires, et quelles sont les démarches à suivre, pour y participer.
    Merci d’avance.

  6. bonjour; je suis etudiant en 5eme année de pharmacie a la faculté medecine pharmacie odonto de l’université cheikh anta diop de dakar ( senegal ).Je me suis toujours interessé a l’humanitairee et j’aimerai participer a une de vos formations sur la gestion des medicaments.Pouvez vous me donner des renseignements sur les possibilites d’y accederer et quelles sont les demarches a suivre.MERCI D’AVANCE

  7. Bonjour,
    Je suis étudiante en 2eme année de pharmacie et nous avons choisi comme thème de projet professionel le métier de pharmacien humanitaire.
    Nous aimerions interviewer Christine et Odile, afin de mettre en avant les différentes facettes de ce métier.
    Cordialement

  8. Bonjour, je suis Pharmacien du Burkina Faso, je viens de soutenir ma thèse de doctorat d’Etat et j’aimerais poursuivre ma carrière professionnelle dans le domaine de l’humanitaire. Ma préoccupation actuelle c’est de pouvoir faire le DU de pharmacie et Aide Humanitaire à l’Université de Caen. J’ai pris les renseignements nécessaires à l’inscription et j’ai même préparer mon dossier mais je n’ai pas assez de moyen pour les frais de formation. Je voudrais donc à travers votre site vous solliciter si vous aurez des adresses de partenaires qui pourraient m’épauler c’est à dire me fournir d’aide pour mon inscription, ou me loger lors du séjour à Caen. Je remercie tous ceux qui s’emploient au quotidien pour venir en aide aux populations démunies. Je voudrais demander aussi les contacts de Irène, Christine et Odile. Merci

  9. Bjr, j’ai une peitte association qui a pour but consstruire un orphelina pour les enfants abandonnés au cameroun et à haiti, j’ai récolté les fonds par mes spectacles et par une subvention, aussi j’ai pu acheté un terrain au cameroun, je descends cet été, pour pour les devis pour la construction…

    Je vous écris, pour savoir si vous connaitriez une pharmacie ou je peux acheter des médicaments de base, doliprane, vitamine, fervex… pas trop chers…
    Merci de votre attention!
    Mes amitiés
    Aprile

  10. bonjour je souhaiterais interviewer Odile et Christine pour mon projet professionnel de 2ème année.merci beaucoup

  11. Bonjour!

    Actuellement étudiante en 2ème année de pharmacie, je suis très intéressée par votre parcours et j’aimerais beaucoup vous contacter pour vous poser quelques questions.

    Merci d’avance, en espérant avoir rapidement de vos nouvelles.

    Cordialement.

    Déborah.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *