MISSION en Casamance du 25 Septembre au 23 Octobre 2007 Chapitre 5

Le blog reste un empilement d’articles et il vous faut remonter le fil du temps pour trouver les articles antérieurs…

 

La pirogue ambulance « Jacqueline Gallet » a subi des dommages quant à l’armature et je demande à Blake, même si nous ne sommes pas responsables, de faire venir un réparateur: souder proprement de l’aluminium n’est pas chose facile lorsque l’on ne dispose pas d’un poste de soudure à l’argon…le mécanicien fait pour le mieux pour un résultat plus qu’aléatoire puisqu’au premier petit choc la tubulure volera à nouveau en éclats… On recommencera lors du prochain retour de la pirogue à Zig.

pirogue-jacqueline-gallet-endommagee.1193994265.jpg

 

Nous rencontrons longuement à la chefferie médicale le médecin-chef toujours aussi agréablement disposé à notre égard ainsi que son bras droit Nadine, infirmière française responsable de l’association Helen Keller (qui lutte contre la cécité depuis la première guerre mondiale).

Nous profitons du passage du pédiatre de l’hôpital régional pour discuter avec lui de la possibilité d’accueillir un spécialiste de néonatalogie de Montpellier, désireux de revenir en Casamance pour une formation des personnels locaux. Le service ne dispose que d’une table chauffante et de deux seringues électriques : une liste des matériels demandés nous est fournie et nous laissons deux appareils neufs pour mesure de la glycémie. Nous devrons songer à les approvisionner, lors de notre prochaine venue, en bandelettes compatibles.

Nous irons l’après-midi au camp militaire pour discuter avec le médecin militaire et voir la salle de radiologie dont l’appareillage a été envoyé de Suisse par l’association Go Sénégal : le manipulateur radio est en formation et on attend son arrivée pour commencer les examens radiologiques standard en sachant que nombre de consultants civils du quartier viennent ici se faire soigner. Une mutuelle de santé a été mise en place ; de nombreuses familles ne peuvent cotiser et il pourrait être intéressant pour ANIMA d’offrir à quelques unes d’entre elles leur cotisation ; nous étudierons cela.

Nous nous parlerons au téléphone avec Marie mais ne parviendrons pas à nous rencontrer cette fois d’autant qu’elle doit partir à Madagascar incessamment passer quelques jopurs avec Jackie qui travaille sur un gros chantier et ne sera pas là à notre retour à Zig. Ce sera pour Janvier de toute façon et l’essentiel reste qu’elle soit en bonne forme et Valo aussi, sa fille.

Comments

  1. Bonjour tout le monde.
    Je suis, comme beaucoup d’entre nous, dans les derniers préparatifs de départ. En plus des onze cartons remplis de vetements femmes-enfants-hommes destinés aux Niomounois, j’ai une bonne nouvelle: j’amène un lecteur de glycémie « Optium » avec languettes correspondantes. Je le destine au dispensaire de Niomoun sachant qu’ils en ont déjà un. Mais si il y a urgence ailleurs…il ira ailleurs!
    Voilà! je retourne à mes préparatifs.
    Plein de bonnes pensées à vous tous et un gros bisou à Kezhia!
    Anouck

  2. Anouck, bravo pour le lecteur de glycémie, ils en ont grand besoin. C’est vrai que Khalifa en a déjà un. J’en avait emporté deux en octobre et nous les avons laissés au Dr drame, chef du service de pediatrie, il n’en avait pas dans son service, notamment pour la surveillance des prématurés.
    Bonne fin de préparatifs et bon vent !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *