CADRES DE SANTE DU MONDE

Mardi 26 JUin je me suis rendu à Rennes pour participer à la Journée d’études organisée par le Conseil d’Administration de l’association CASAM

11 avenue Gaston Berger

35000 RENNES

« GENS D’ICI ET GENS D’AILLEURS » .

L’interculturalité: créer les conditions d’un avoir commun

Croiser le paradigme de l’interculturalité avec les questions de terrain et de pratique:

immigration, échanges scolaires, enseignement d’une culture étrangère, morale, éthique et laïcité.

Madame Marcelle Le Helley, présidente de l’association a introduit les sujets.

Alain Bouchez, Professeur de Philosophie au Québec, Français immigré depuis plus de trente ans au Canada, a traité du sujet

« ENTRE HOMOGENEITE ET DIVERSITE »

« De l’intransigeance assimilatrice à la neutralité culturelle: quel rôle pour l’Etat. »

Il nous a fait part de la politique canadienne du Multiculturalisme mise en oeuvre pour le respect de TOUTES les cultures et contre l’oppression des minorités qui n’hésitent pas à recourir à la voie judiciaire pour affirmer cette politique de la Différence. Finalement tous les habitants du Canada sont considérés comme des gens venus sur cette terre par immigration, Indiens y compris: plus personne ne peut revendiquer d’être privilégié mais chacun a droit à la reconnaissance de ses besoins spécifiques personnels…Pour parvenir à des solutions c’est le domaine des « Accomodements raisonnables »…

Il y a finalement perte d’identité nationale car le communautarisme valorise la spécificité d’où intégration plus difficile.

On arrive à des extrèmes préoccupants comme, par exemple, le fait qu’il n’est pas question d’empêcher un petit Sikh de venir à l’école avec son poignard sur le ventre comme le veut la tradition de son peuple.

La solution semble pouvoir venir d’une « Laïcisation » poussée à l’extrême….

Eva Danysz (Formatrice d’IUFM) a traité ensuite

« LANGUE, CULTURE ET COMMUNICATION « 

« On n’habite pas un pays, on habite une langue (Cioran). »

en insistant sur la place de la langue dans une culture avec un matériel linguistique finalament adapté à cette culture:

les esquimaux ont besoin de dix mots pour décrire les différentes sortes de ce que nous nommons la « neige ».

Elle a developpé aussi tout ce que nous disent les mots mais aussi sur ce qu’ils nous cèlent en revenant sur le piège des mots dont la signification dépend du contexte socio culturel. Elle a évoqué le problèmes des temps de conjugaison, les conversations où il est parfois si difiicile de s’infiltrer dans un temps de parole. Elle a continué par la communication verbale et non verbale évoquant les « espaces de communications » et les « bulles de conversation ». Faute de pouvoir nous dire tout ce qu’elle avait préparé elle a terminé en évoquant l’aspect du croissant de lune vertical à nos latitudes mais horizontal dès que l’on se rapproche de l’équateur…la même lune vue de deux endroits différents…

Enfin le docteur Albert Le Dorze (psychiatre, psychanalyste, a developpé longuement sur

PEDAGOGIE ET INTERCULTURALITE

« Transmettre ce que l’on sait au prix de ce que l’on est »

J’avoue avoir été submergé par la densité de cette immense marée montante faisant appel à la psychanalyse, à Freud et à Mannoni sur le sentiment inconscient de culpabilité, l’inhibition et la censure de la pensée comme faute première…

 

 

« CADRES DE SANTE DU MONDE » poursuit les objectifs suivants:

  • Partager, échanger les connaissances de ses membres et ses compétences acquises par l’expérience et la formation professionnelle ou personnelle au service des cadres de santé exerçant dans des milieux différents en France, à l’étranger pour:
    – mutualiser des connaissances
    – Capitaliser des expériences
  • Organiser des forums à thèmes intéressant les cadres de santé
    Subventionner des bourses d’études
  • Créer des liens avec les association ou ONG menant des actions dans le domaine de la santé publique.C’est d’ailleurs dans ce cadre de collaboration inter-associations que nous avons présenté le projet de « Pirogue-Ambulance pour Kouba », projet qui a retenu l’attention du Conseil d’administration prêt à prendre en charge une partie du financement de cette action en Casamance. Nous sommes vraiment heureux de cette décision et tiens à remercier vivement Madame Le Helley et toute son équipe pour cette décision ainsi que pour m’avoir invité à cette réunion. Je les remercie pour leur accueil chaleureux et espère qu’une collaboration suivie pourra ainsi se poursuivre entre nos deux associations qui se rejoignent sur le plan de la « Formation des Soignants » et sur nos actions de santé publique sur le terrain. Merci aussi à Marige qui m’a ainsi introduit au SEIN du CASAM et à « Myrtille » Clown-chanteuse qui m’a accueilli dans le cadre du SEL.

Comments

  1. bonjour, je sollicite de vous des conseils en vue de trouver un financement pour une formation de cadre infirmier.
    Je suis en fonction a l’hopital du docteur albert schwetzeir de lambarene au gabon,plus precisement dans la ville de lambarene.

    Salutations les meilleurs

  2. Bonjour, je suis en IFCS actuellement. Je traite la problématique suivante : « y a-t-il une place pour un cadre de santé en mission OPEX (opération extérieure) avec la sécurité civile? » : retour d’expérience de la mission Haïti à laquelle j’ai participé.
    Auriez vous des références d’articles ou de bibliographie à me proposer? Avez vous une expérience en la matière?

    merci d’avance

  3. Bonjour,
    Je suis cadre de santé à saint-dizier en haute marne (france). Maman d’un enfant qui aura bientôt 15 ans et aimant les voyages……..j’aimerais aller à la rencontre de peuples ayant besoin de mes services pour une mission qui me tiendrait à coeur. J’aime connaître, rencontrer, accueillir, aider et accompagner et propulser vers le mieux!!!!!!!!
    Avez-vous des éléments me permettant de mettre en place mon projet
    Je vous remercie
    A bientôt

  4. je medecin dans un hopital rural en RD congo et j »aimerai aider par mon savoir ceux qui ont besoin des soins mais ils n »ont pas les moyens.
    le cadre qui va m »offrire cette opportunite est le bien venus
    Merci

  5. Je souhaite avoir les coordonnées de Mme Marcelle Lehelley si c’est la même qui était responsable de la filière IG à l’ENSP de Rennes dans les années 1999

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.