Chapitre 32: mission médicalisée en Casamance en Janvier 2007


LES 31 CHAPITRES PRECEDENTS SE TROUVENT SOUS CELUI-CI EN ORDRE INVERSE

Conclusions

La mission itinérante s’est déroulée du 3 Janvier au 3 Février 2007.

Il faut remarquer que les déplacements prennent beaucoup de temps. Nous avons eu sur le terrain 22 journées de travail sur le terrain.

Nous avons examiné en partenariat avec les soignants des huit villages visités

en MEDECINE GENERALE: 1202 patients

738.1176469718.JPG

725.1176469687.JPG

en MEDECINE SCOLAIRE: 556 enfants

447.1176469925.JPG

ART DENTAIRE : 365 patients (541 extractions)

455.1176470002.JPG

ACTIVITES D’OPTIQUE : 152 patients

741.1176470058.JPG

ACTES INFIRMIERS : 260 patients

129.1176470151.JPG

184.1176470200.JPG
Nous avons insisté lors de ces consultations sur la nécéssité d’assurer un diagnostic en proposant aux patients pour lesquels des examens complémentaires ou des soins spécialisés se révélaient nécessaires d’être référés avec un courrier de notre part soit sur Dakar soit sur Ziguinchor ou éventuellement en ce qui concerne l’ optique sur Bignona.

La prescription et la délivrance de médicaments ne venaient toujours qu’en un second temps après l’élaboration d’un diagnostic.

Nous avons rappelé inlassablement quelques règles simples dont évidemment les règles élémentaires d’hygiène: se laver les mains avec une eau propre et du savon, se laver les yeux avec une eau propre, se brosser les dents, utiliser une eau potable, ne pas se baigner dans les mares polluées par les animaux ou les humains (et ne pas les utiliser à un usage d’eau de boisson ou pour la toilette), dormir sous une moustiquaire imprégnée, se protéger contre le SIDA par l’usage de préservatifs, faire appel à la planification familiale pour espacer les naissances.

Ne pas hésiter à se rendre à la case de santé pour y rencontrer le soignant et être pris en charge en respectant les traitements au long cours et la surveillance qu’ils impliquent (prise en charge des hypertensions artérielles ou d’une grossesse…). Un carnet de traitement est d’ailleurs proposé si le patient nécéssitant un tel traitement n’en possède pas en encourageant tous les patients à conserver leurs documents médicaux pour les présenter à chaque consultation.

Nous avons sur les huit villages que nous avons visités reçu partout le meilleur accueil.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.