Chapitre 13: mission médicalisée en Casamance en Janvier 2007

 

Les douze premiers chapitres se trouvent plus bas sur ce blog

Jules, le chef du village, dont j’ai déjà dit tout le bien que j’en pensais et toute l’estime que je lui porte pour sa courtoisie, sa discrétion, sa sérénité, son efficacité au service des habitants de Niomoune,

jules.1173253684.jpg

 

 

vient me chercher pour que nous allions voir ensemble la petite chèvre que le village nous offre en ce mardi pour le repas de midi d’autant que nous attendons la venue du Dr Diedhiou, médecin-chef du district de Diouloulou, tout nouvellement crée en complément de ceux de Ziguinchor, Oussouye, Bignona et Thionkessyl récent lui aussi. Ce médecin revient des USA où il vient de passer trois ans pour un diplôme (sur les programmes de développement) à
La Nouvelle Orléans puis, après la destruction de la ville par le cyclone, à Boston sur la côte Est. Très ouvert il nous remercie chaleureusement au cours de la réunion que nous tenons tous ensemble pour évoquer l’ensemble des problèmes qui se posent à Niomoune ainsi que sur les îles :

434.1173255020.JPG

de droite à gauche l’infirmier Bruno, le médecin-chef et Yves

 

 

 

 

nous aurons certainement d’excellents rapports avec lui qui tient à développer les capacités sanitaires des Îles Karone, quelque peu délaissées. ..

430.1173254887.JPG

et secouées fortement, après l’assassinat du président du conseil régional, par l’annonce du décès de l’abbé Augustin Diamacougne Senghor, fondateur du mouvement indépendantiste et dirigeant actif de la rébellion Diola depuis les années 1980 jusqu’en Décembre 2004 où il signa avec le Président Wade un accord de paix ; accord malheureusement malmené depuis 2006 par nombreuses attaques isolées, par l’assassinat du sous-préfet de Diouloulou, la pose de mines dont fut victime la dirigeante de La Croix-Rouge en Août dernier, décédée lorsque son véhicule sauta sur un de ces engins…La grande association « Handicap International » est d’ailleurs présente en Casamance continuant son combat que nous soutenons pour faire interdire mines et BASM (bombes à sous-munitions)… L’abbé Diamacougne, déjà très âgé, s’est éteint à Paris où il avait été transporté pour y être soigné. Ce décès est une composante supplémentaire au moment où les Sénégalais élisent leur nouveau président ainsi que les députés à l’Assemblée Nationale. On ne sait pas suivant les consignes d’apaisement qu’il avait prodiguées si la Paix va vraiment s’installer avec prise en compte des aspirations Casamançaises ou si au contraire les troubles vont s’amplifier…

435.1173254977.JPG

Marie-Désirée en vert

 

 

Pour revenir à la visite parmi nous du Dr Diedhiou, c’est l’occasion de revoir Marie Désirée après ses études de sage-femme, son installation à Diouloulou et son récent mariage. Je l’avais rencontrée avec Philippe sur le voilier Kim en 2000 alors qu’elle était matrone à Nioumoune, lors de notre mission d’exploration sous l’égide de VSF.

Leur court séjour (court du fait des ennuis de moteur de la pirogue venue les quérir) se termine en fin d’après-midi ; il leur faut revenir sur Elinkine, derrière l’île de Karabane, avant la tombée de la nuit et surtout avant la fermeture nocturne de la route d’Oussouye à Ziguinchor, non sans avoir promis de soutenir activement le poste de santé de Niomoune, en particulier par un don exceptionnel de médicaments. Le nouveau comité de soutien sort revigoré de cette supervision ; Bruno est heureux de voir son action encouragée de la sorte ; Jules le chef du village satisfait de constater que ses efforts pour une meilleure coordination aboutissent cependant qu’ANIMA ne peut que se trouver confortée dans ses interventions sur le terrain.

Comments

  1. Bonjour Dr Menguy,

    Je suis tres heureux d’acceder et de lire lees articles du blog de ANIMA et vous remercie encore une fois pour les efforts colossaux et le soutien croissante que votre association deploie dans cette partie sud du Senegal deja en proie a une situation sociale des plus catastrophiques. Je tiens a vous renouveler tout mon soutien et ma volonte de ne menager aucun effort pour vous accompagner tout le long de votre action en Casamane. Leseul regret est que je vais encore etre absent pour six mois mais je reviendrai finir ce que nous avons commence ensemble. Veuillez transmettre mes salutations a toute l’equipe de ANIMA et a bon courage!
    Dr DIEDHIOU Balla Moussa

  2. Bonjour Dr Menguy,
    Je suis de Diouloulou et je suis tres tres heureuse de lire les articles du blog de ANIMA et je vous remercie pour ces efforts que vous faites pour cette region du SENEGAL qui est la CASAMANCE.
    Moi, je peux recolter des médicaments pour le dispensaire de Diouloulou et autres mais je n’ai pas les moyens de les envoyer.
    Si vous vous le pouvez avec l’Association ANIMA, je serai très heureuse de pouvoir contribuer à cette action.
    Bineta Diémé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.