Mission ANIMA de supervision de nos actions dans le cadre du plan B (3)

Après une nuit presque calme sur une mer plutôt agitée, le ferry  embouque,  vers  7 heures, la passe bien balisée qui nous permet d’entrer dans la Casamance: la passe est étroite et prend un  virage brutal  à 90° vers l’est, la mer déferle des deux côtés, mais surtout à babord; je sais qu’il est déjà arrivé à « Aline Sitoé Diatta » de flirter avec la limite nord du chenal et de se retrouver à moitié sur le sable! Tout, cette fois, se passe bien pendant que nous prenons notre petit déjeuner à bord avant de nous préparer à quitter la cabine  et à rejoindre l’accueil. Le ferry manœuvre et accoste au nouveau ponton de l’île de Carabane; nous sommes peu nombreux à descendre ainsi avant Ziguinchor, terme final de la navigation. Une inquiétude cependant: pourvu que nos bagages soient bien descendus à l’escale.!..Pas de souci pour nous, mais en revanche le professeur du collège de Nioumoune qui nous accompagne peste contre l’absence d’une bonne partie de ses bagages. Nous repensons avec Hyacinthe que nous venons de retrouver, à cet ami de Dominique  qui, l’année dernière, a oublié de descendre à Carabane, continuant ainsi sa route jusqu’à Ziguinchor au grand dam de son épouse et de ses ses amis, l’attendant sur le quai! Il avait fallu que Hyacinthe organise, au plus vite, son rapatriement en taxi sur Elinkine pour qu’il puisse rejoindre la pirogue à destination de Nioumoune.

Hyacinthe, Benjamin le piroguier et Séraphin sont venus nous accueillir; c’est marée haute si bien que la pirogue ANIMA est toute proche  au bord de la plage et nous pourrons nous y installer sans même nous mouiller les pieds! Nous faisons auparavant un tour au poste de santé . L’infirmier est là, fier de nous faire visiter son lieu de travail qu’il a aménagé au mieux; nous lui  annonçons que nous lui ferons passer, tout comme au début de 2014, du matériel et des consommables. Il nous apprend qu’il vient de recevoir la nouvelle du décès du chef de village qu’il avait hospitalisé la veille à Ziguinchor.  Nous connaissions bien cet homme réservé qui ne manquait jamais à chacun de nos passages  de venir nous saluer et nous remercier d’aider ainsi son village.

Nous traversons la Casamance, en croisant quelques pélicans, jusqu’au petit village de pêcheurs à l’entrée du bolong de Nioumoune. Ils sont quelques uns à vivre là dans des conditions fort difficiles sans aucune commodité, sas eau potable, sans électricité bien sûr, dormant sous des cahutes recouvertes de toiles plastiques.

Benjamin négocie parfaitement l’entrée dans le bolong rendue délicate par le déplacement des bancs de sable. Nous  découvrons la mangrove des deux côtés de ce bolong; Hyacinthe est heureux d’annoncer tous les oiseaux qui peuplent la mangrove: grande aigrette blanche, hérons pour prés, héron Goliath, hérons dimorphes aux pattes jaunes, martin-pêcheurs-pie, courlis cendrés…Tout au long de notre séjour ce sera l’un des grands moments du voyage de découvrir ainsi la richesse de ces îles en oiseaux…

_MG_8472

 

 

 

 

 

 

 

A suivre

Présentation d’ANIMA en date du 21 décembre 2012 sur ce blog.

Comments

  1. Merci de votre visite sur notre blog.
    Laissez nous arriver sur place dans les îles où nous intervenons!…
    Se rendre sur place est long: Prendre un autocar jusqu’à Montélimar, un TER jusqu’à Lyon, un TGV pour Massy, une navette sur Orly le jour d’ouverture de la COP 21, le vol sur Dakar où il faut passer une nuit, attendre le départ du ferry pour douze heures de navigation, débarquer à Carabane, prendre la pirogue pour traverser le fleuve Casamance (en se faisant tremper dès qu’il y a du vent) pour enfin parvenir à l’île de Nioumoune…
    La région de Casamance est calme actuellement même si le ministère des Affaires Étrangères déconseille de s’y rendre, ce que nous faisons pourtant depuis quinze ans.
    http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs/conseils-par-pays/
    A votre écoute pour toute demande de précision.
    Cordialement.
    YM

    Votre adresse mail semble erronée: les mails à votre intention ne partent pas…même en transformant wanadoo.dr en wanadoo.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.