Stratégie avancée sur les îles de Basse Casamance

IMG_3732La stratégie avancée consiste à déplacer une équipe médicalisée qui vient sur le terrain au contact de populations isolées  dans un but de surveillance et de prise en charge thérapeutique et vaccinale tout en effectuant une sensibilisation concernant les différents problèmes de santé rencontrés par les habitants de la zone concernée. Toutes ces interventions sont coordonnées et mises en œuvre par le médecin-chef du district avec la collaboration d’ANIMA en ce qui concerne le département de Diouloulou.

ANIMA a ainsi formé, en France, Marie-Désirée, sage-femme au district de Diouloulou, à la pratique de l’échographie obstétricale.

Elle vient de terminer, sur les îles de Basse Casamance, la troisième mission de stratégie avancée depuis que nous avons mis à sa disposition un bel ÉCHOGRAPHE portable. Nous assurons, dans le cadre de notre plan B, le déplacement de l’équipe sur les îles en fournissant la pirogue et son moteur (ainsi que tout le carburant) aux bons soins de Benjamin notre piroguier (qu’il faut rémunérer).

C’est ainsi que du 11 octobre au 23 octobre la sage-femme accompagnée d’un infirmier et d’un laborantin est intervenue auprès de la population de douze villages (de Kailo à Diogué).

50 CPN (consultations pré-natales) avec échographie ont ainsi été pratiquées. Il est certain que l’apport de l’échographie constitue une puissante motivation pour les femmes enceintes à venir faire surveiller leur grossesse en CPN.

Nous remercions l’équipe médicale et son piroguier ainsi que Hyacinthe qui a supervisé la logistique de cette nouvelle opération sur les îles.

Présentation de notre association en date du 21 décembre 2012 sur ce blog.

 

 

 

 

 

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.