3ème séminaire sous-régional VIH Pédiatrie

Sur le forum E-Med on nous fait part de ce séminaire qui vient de se tenir.

Santé: 3ème séminaire sous-régional Vih pédiatrie : Pour une meilleure prise
en charge.

http://blesshnet.com/heberg/laraignee/lesw2/modules.php?name=News&file=artic
le&sid=10727

70 pédiatres africains sont depuis le mardi 27 septembre 2011 à l’école du
leadership. Pendant trois jours, ces experts de la prise en charge des
enfants vivant avec le VIH-SIDA ont réfléchi sur les nouveaux traitements et
les nouvelles stratégies de prise en charge des enfants infectés par le
virus du Sida. Hier jeudi 29 septembre 2011, le ministre de la santé a
procédé à la remise des attestations de fin de formation. C’était lors d’une
cérémonie de clôture qui s’est tenue à l’hôtel du Lac de Cotonou. Renforcer
la prise en charge de l’enfant infecté par le VIH en Afrique francophone par
l’actualisation des connaissances médicales et scientifiques et le partage
entre pays. Tel est l’objectif de ce séminaire au cours duquel plusieurs
sujets ont été abordés.

Il s’agit du diagnostic et du suivi virologique chez l’enfant ;
l’initiation, le devenir à court et long terme des traitements ARV, les
résistances et traitements de 2ème ligne ; les difficultés spécifiques à la
prise en charge des adolescents, l’accompagnement du patient, l’application
des recommandations de l’Organisation mondiale de la santé sur la prise en
charge pédiatrique. Pour le ministre de la santé, le professeur Dorothée
Akoko Kindé Gazard, ce processus de transfert de compétences et le partage
d’expériences font partie des meilleures stratégies pour le développement du
volet de la prise en charge des personnes vivant avec le vih-sida. Venus de
la République de Burundi, de la Côte d’Ivoire, du Gabon, du Niger, du Mali,
du Maroc, de la Centrafrique, du Cameroun, du Sénégal, du Tchad, du Togo et
du Bénin, les participants à cette session ont bénéficié d’une approche
pédagogique qui intègre différents types d’interventions à savoir : des
échanges théoriques, des partages de pratiques et des tables rondes. Selon
le professeur Dorothée Akoko Kindé Gazard, la prise en charge de l’enfant
infecté en Afrique bat de l’aile. Aussi, a-t-elle félicité le GIP ESTHER
pour avoir initié cette formation qui permettra d’apporter aux
professionnels de la santé des 15 pays présents, les outils nécessaires pour
une approche multidisciplinaire dans la prise en charge des enfants atteints
par le VIH-SIDA. A ce propos, Mme la Ministre de la santé a invité les
participants à ce séminaire à continuer à se cultiver et à mettre à jour
leurs connaissances dans le vaste domaine de la prise en charge des
Personnes vivant avec le VIH-SIDA, domaine qui selon elle, subit des
mutations notamment avec l’apparition de nouvelles molécules et l’évolution
des connaissances.

Junior Fatongninougbo
Journal LA PRESSE DU JOUR 03/10/11

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.