Déminage en Casamance

Alors que vient de se dérouler en France la traditionnelle « Pyramide de chaussures » organisée par « HANDICAP INTERNATIONAL » pour lutter contre les mines antipersonnel et les BASM ( bombes à sous-munitions)  le site « Afrique en ligne »               

http://www.afriquejet.com/

 

nous fait le point sur le déminage en Casamance; il persiste effectivement  nombre de mines en particulier à la frontière avec la Guinée-Bissau. « Handicap International », basé à Ziguinchor, est un intervenant direct sur le terrain dans cette lutte

Le gouvernement sénégalais s’engage à déminer toute la Casamance avant mars 2016 – Le gouvernement du Sénégal s’engage, conformément à la Convention d’Ottawa sur les mines, à extraire en Casamance, région sud du pays, la dernière mine le 1er mars 2016 et non plus en 2009 comme initialement prévu, a annoncé lundi à Dakar, au cours d’une rencontre avec la presse, le directeur du Centre national d’action anti-mines du Sénégal (CNAMS), Papa Oumar Ndiaye.

Faisant le bilan des opérations de déminage entamées en 2008, le patron du CNAMS a dit que 134.634,69 m2 de terrain ont été dépollués depuis le démarrage effectif des activités.

Ainsi, selon lui, le nombre de mines relevées et détruites s’élève à 153, alors que 55 enquêtes techniques et non techniques ont été réalisées sur le terrain.

Il s’y ajoute qu’environ 787 victimes des mines antipersonnel ont été recensées entre 1988 et 2011 en Casamance, dont 171 ont péri et les autres sont blessées.

Dans sa stratégie nationale d’action anti-mines 2007-2015, le CNAMS entend contribuer à la relance des activités socio-économiques afin de lutter contre l’appauvrissement engendré par la perte du bétail ou l’impossible accès aux surfaces cultivables, à l’eau, aux infrastructures d’éducation ou de santé en Casamance, en proie à une rébellion armée depuis 1980.

Il s’agira aussi pour le CNAMS d’éviter aux couches vulnérables de la population de perdre leur autonomie du fait des mines antipersonnel, de permettre la mise en service de projets de construction, la fixation des populations sur leurs terroirs, la mise en valeur des terres et la promotion économique.

Pana 20/09/2011

Présentation de notre association à la date du 28 février sur ce blog.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *