Table ronde ReMeD: Améliorer l’accès aux soins des femmes et des enfants

Réseau Médicaments et Développement
ReMeD

Table Ronde
Paris, le 31 octobre 2011
Fiap Jean Monnet, 30 rue Cabanis, 75014 Paris, France

Améliorer l’accès aux soins des femmes et des enfants

APPEL A COMMUNICATION

Le 6 décembre 2007, une campagne mondiale «Pour des médicaments au format enfant » a été lancée avec l’appui de l’OMS , campagne ayant pour but de sensibiliser et d’intensifier les mesures prises pour améliorer la
disponibilité et l’accès à des médicaments sûrs, adaptés à tous les
enfants de moins de quinze ans. Pour atteindre ce but, la recherche et le
développement de médicaments adaptés aux enfants (de nombreux médicaments n’ont pas fait l’objet d’études cliniques chez les enfants ou n’existent pas sous la présentation ou à la posologie qui convient) et les mesures pour en faciliter l’accessibilité étaient encouragées.

La matinée sera consacrée aux récentes évolutions dans les domaines
suivants :
– sélection des médicaments essentiels (liste modèle de l’OMS des
médicaments essentiels destinés à l’enfant
http://www.who.int/childmedicines/fr/) : état des lieux ;
– amélioration de l’utilisation des médicaments destinés à l’enfant :
résultat d’enquêtes, développement de guide thérapeutique pour le
traitement des enfants ;
– la recherche, le développement et la production des médicaments de
l’enfant en Afrique : enjeux et problématique ;
– amélioration de l’accessibilité : la communauté de brevet (Unitaid)
– distribution et dispensation des médicaments chez l’enfant : comment
contourner les difficultés en Afrique

L’après-midi pourra être consacrée à la stratégie globale pour prévenir la
transmission du VIH de la mère à l’enfant (PTME).

Les Organisation Internationales ont décidé que « d’ici 2015 il n’y aura
plus aucune infection par le VIH de la mère à l’enfant »
Ils ont proposé une stratégie globale pour parvenir à ce but en 4 points :
(1) prévenir les infections VIH et les grossesses non désirées chez toutes
les femmes, (2) proposer au moins 1 CPN à toutes les femmes enceintes, (3)
proposer un test de dépistage VIH à toutes les femmes qui consultent à
cette CPN (4) mettre sous trithérapie pendant la grossesse et les 18 mois
de l’allaitement maternel toutes les femmes VIH+.

Les pharmaciens sont sollicités pour la mise a disposition des moyens de
prévention (préservatifs M et F, contraceptifs), l’approvisionnement et le
stockage en réactifs qui doit être assuré dans tous les centres de SMI et
SR (+ supervision des techniciens) et la mise en place de systèmes qui
permettent aux femmes d’être traités sans se déplacer à la capitale
régionale.

Par ailleurs, tous les enfants ont droit à un minimum de soins et
d’actions de prévention (vaccinations). Comment les pharmaciens
peuvent-ils jouer leur rôle d’acteur de santé publique de proximité ?

Un débat fera suite aux exposés.

Vous êtes invité à nous faire parvenir les résumés de vos communications
(une page maximum) avant le 30 septembre 2011.

Carinne Bruneton
Réseau Médicaments et Développement
Déléguée générale, pharmacien
35 rue Daviel, 75013 Paris
tel 33 1 53 80 20 20 ou 06 70 04 76 72
remed@remed.org ou c.bruneton@remed.org
www.remed.org et www.drugdonations.org

_______________________________________________
E-Med, un forum sur les médicaments essentiels et la santé publique,
modéré par une équipe d’experts et accueilli par le centre
d’FHI360-SATELLIFE pour l’information de santé et la technologie
(www.healthnet.org).


Présentation de notre association en date du 28 février dernier sur ce blog.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.