Essai encourageant d’un vaccin thérapeutique anti-SIDA

 Par l’intermédiaire du forum ReMed nous  recevons ces informations:

2 Feb 2011

 Espagne : essai encourageant pour un vaccin curatif antisida
(AFP) – Il y a 15 heures
>
>
http://www.google.com/hostednews/afp/article/ALeqM5gUhcDOX_R6g2BeW0vi0u_ddDZH_w?docId=CNG.0d03dadb9dfc11e46a32a9c57610f2e8.251
>
> MADRID – Un essai encourageant pour un vaccin curatif antisida a été
> réalisé auprès d’un groupe de patients contaminés par le VIH, avec
> pour la « première fois » des « résultats significatifs », a annoncé
> mardi une équipe de chercheurs espagnols.
>
> « Bien que la baisse de la charge virale (quantité de virus dans le
> corps, ndlr) soit insuffisante, ce vaccin thérapeutique est le
> premier à obtenir une réponse significative chez une majorité de
> patients », a indiqué dans un communiqué l’équipe de l’Hospital
> Clinic de Barcelone, qui a procédé au test. 24 patients porteurs du
> VIH, le virus responsable du sida, ont participé à cet essai. La
> moitié a été traitée avec un vaccin et l’autre moitié avec un placebo.
>
> Selon les résultats de l’essai, publiés dans la revue spécialisée
> The Journal of Infectious Diseases, « on a constaté une baisse
> significative de la charge virale chez une majorité des patients
> traités au bout de 24 semaines ».
>
> « Cette baisse a été très importante chez certains, mais dans aucun
> cas le virus n’était devenu indétectable », d’après ces travaux
> dirigés par le Dr Josep Maria Gatell, spécialiste des maladies
> infectieuses à l’Hospital Clinic.
>
> « Aucun vaccin thérapeutique n’avait atteint jusqu’à présent les
> niveaux de réponses atteints dans cette étude », souligne le
> communiqué diffusé par l’Hospital Clinic et Hivacat, un programme de
> recherche régional sur les vaccins antisida.
>
> Pour cette étude, le vaccin a été « personnalisé » pour chacun des
> patients traités, en utilisant des cellules du système immunitaire
> de ceux-ci, et administré en trois doses.
>
> Le but de ce type de vaccin est de réduire voire d’éliminer la
> nécessité d’un traitement antirétroviral contraignant et coûteux.
> Selon Marc de Semir, responsable de la communication à l’hôpital
> barcelonais, un vaccin tel que celui utilisé dans l’essai serait
> trois fois moins coûteux que les traitements antisida classiques.

Pendant la mission ANIMA sur les îles de Basse Casamance qui débute ce jour  le blog restera alimenté et vous pouvez donc continuer à le consulter. Merci pour votre confiance.


Présentation de notre association ANIMA le 28 février sur ce blog>

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.