La première cause de décès chez les enfants reste la pneumonie.

La première cause de décès chez les enfants reste la pneumonie.

Lancement d’un nouveau vaccin contre la pneumonie
14 Février 2011
http://fr.allafrica.com/stories/201102150812.html

Un nouveau vaccin contre la pneumonie a été lancé  à Nairobi (Kenya)
dans le cadre d’une campagne de vaccination contre cette maladie considérée
comme la plus meurtrière chez les enfants, a appris l’APS de bonne source.

« Des centaines de nourrissons au Kenya ont reçu leurs premières injections
contre la maladie pneumococcique aujourd’hui (lundi), lors d’un événement
spécial destiné à célébrer le déploiement mondial des vaccins ciblant la
maladie la plus meurtrière chez les enfants dans le monde – la pneumonie »,
annonce l’Alliance mondiale pour les vaccins et la vaccination (GAVI
Alliance) dans un communiqué.
GAVI Alliance, qui réunit des gouvernements, l’UNICEF, l’OMS et d’autres
acteurs de la santé dans le monde, indique que le lancement officiel du
vaccin contre la pneumonie a eu lieu dans le cadre d’un « programme de
vaccination systématique de tous les enfants » kenyans, en présence du
président Mwai Kibaki.

« L’introduction du vaccin antipneumococcique constitue une étape historique
dans l’amélioration de la santé des enfants au Kenya et dans d’autres pays
en développement », a affirmé, dans le communiqué, la ministre kenyane de la
Santé publique et de l’Assainissement, Beth Mugo.

« L’introduction mondiale de la vaccination contre le pneumocoque, a-t-elle
ajouté, marque une étape importante dans le domaine de la santé dans le
monde et nous aidera à réduire la mortalité infantile. »
La maladie pneumococcique coûte actuellement la vie à plus d’un million de
personnes chaque année – et notamment à plus d’un demi million d’enfants
avant leur cinquième anniversaire, selon GAVI Elle fait savoir que la
pneumonie constitue la forme la plus courante d’infection à pneumocoque
grave et représente 18% de la mortalité infantile dans les pays en
développement. « C’est l’une des deux principales causes de mortalité chez
les jeunes enfants. »

« La vaccination systématique est l’un des investissements les plus rentables
qu’un gouvernement puisse réaliser, et nous comptons sur nos donateurs pour
continuer à soutenir fermement notre mission visant à sauver des vies », a
déclaré Helen Evans, président-directeur général par intérim de GAVI
Alliance.

GAVI Alliance annonce qu’elle a besoin de 3,7 milliards de dollars US
supplémentaires ces cinq prochaines années pour continuer à soutenir la
vaccination dans les pays les plus pauvres du monde et à introduire des
vaccins nouveaux ou sous-utilisés, notamment les vaccins contre le
pneumocoque et le rotavirus.

Présentation de notre association ANIMA en date du 28 février sur ce blog.
_______________________________________________

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.