Fièvre en Casamance

RFI confirme les informations sur une poursuite de l’agitation indépendandiste en Casamance.

 

http://www.rfi.fr/afrique/20110303-nouvelle-incursion-mfdc-goudomp

 

Les rebelles du MFDC, le Mouvement des forces démocratiques de Casamance ont effectué jeudi matin 3 mars 2011 une nouvelle incursion dans la localité de Goudomp, dans le sud de la région. Les rebelles, qui sont allés jusqu’au poste de l’armée de la localité et l’ont bombardé à l’arme lourde, font preuve d’une nouvelle audace.

L’information a été confirmée par la DIRPA, la Direction des relations publiques de l’armée. « Un obus qui n’a pas explosé est tombé dans la cour d’une concession » explique un habitant.

Avant de quitter la localité, les rebelles ont pu piller deux magasins. En milieu de matinée la population recommençait, selon nos informations, à vaquer à ses occupations.

Cette nouvelle attaque d’éléments du MFDC, le Mouvement des Forces Démocratiques de Casamance, la deuxième en un peu plus d’un mois  dans le sud de la Casamance, est osée. Elle tranche avec les habituels braquages sur les routes ou dans les villages.

Les combattants du Front Sud ont-ils voulu prouver par cette opération qu’il fallait continuer à compter avec eux ? Toujours est-il que, ces derniers temps, c’est plutôt au nord de la Casamance aux confins de la Gambie que les attaques les plus violentes ont été menées. Dix-neuf militaires sénégalais ont péri depuis fin décembre dans les combats.

Cette agressivité s’explique, en bonne partie, par le nouvel équipement dont disposent désormais certains groupes du MFDC. Un équipement qui a conduit le Sénégal à rompre ses relations diplomatiques avec l’Iran.

Pour faire face à cette nouvelle situation, l’armée sénégalaise a engagé ces dernières semaines des actions offensives, dans le nord de la Casamance, qu’elle qualifie «d’opérations de guerre » Elle se dit déterminée «à ne laisser aucune liberté d’action aux bandes armées».

 

Une nouvelle mission ANIMA part dans quelques jours sur les îles de Basse Casamance heureusement épargnées pour l’instant par cette fièvre.

 

Présentation de notre association en date du 28 février sur ce blog.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *