Lutte contre le paludisme au MALI: gratuité des soins et de la prévention pour les femmes enceintes et les enfants de moins de 5ans

Un nouveau pas important au Mali dans la lutte contre le paludisme (dont nous informe ce jour le forum E-Med).

Comme je vous le disais récemment l’éradication du paludisme semble enfin possible dans un avenir proche, dès 2015…

DECRET N°628 /P-RM DU 29 NOV 2010 PORTANT GRATUITE DES MOVENS DE PREVENTION
ET DE TRAITEMENT DU PALUDISME CHEZ L’ENFANT DE MOINS DE CINQ ANS ET CHEZ LA
FEMME ENCEINTE DANS LES ETABLISSEMENTS DE SANTE

Article 1er : Les moyens de prévention et de traitement du paludisme chez
l’enfant de moins de cinq (5) ans et chez la femme enceinte sont gratuits
dans les établissements publics hospitaliers, les centres de santé de
référence et les centres de santé communautaires.

Article 2 : – la prise en charge de médicaments, de consommables et des
actes ;
– la prévention par la Sulfadoxine-pyrimethamine comprimé et la moustiquaire
imprégnée d’insecticide.
Article 3 : La liste des médicaments, des consommables et des actes
concernes est fixée par arrêté du ministre charge de la Sante.

Article 4 : le ministre de la santé, le ministre de l’économie et des
finances et le ministre de l’industrie, des investissements et du commerce
sont chargés, chacun en ce qui le concerne, de l’exécution du présent décret
qui sera enregistré et publié au journal officiel.

Présentation de notre ONG en date du 15 novembre sur ce blog.

Comments

  1. OBSERVATOIRE DU PALUDISME (Projet, Congo-Brazzaville)
    C’est avec attention et intérêt que nous avons découvert, séduits et conquis, votre article, relatif au paludisme, sujet d’une « actualité plus brûlante que… bruyante », et qui, conséquence autant regrettable que dommageable à des millions de personnes, ne fait pas l’objet, manifestement, d’une fébrilité médiatique, pourtant justifiée, à une échelle globale et mondiale. A ce propos, inutile de rappeler, tellement c’est évident, que pas grand-monde, si ce n’est (virtuellement) personne, ne s’y intéresse. Comme quoi…
    Ceci dit et rappelé, et ici réside le principal, nous avons pour point commun avec l’auteur de l’article, la volonté de combattre le… paludisme, précisons-le, de manière effective et active. D’où, cela va de soi, la nécessité, de nos jours, de prendre des initiatives, décisives, en termes de… perspectives. Ne serait-ce que pour cette raison, nous invitons l’auteur de l’article, ainsi que les lecteurs, à prendre connaissance de notre projet (1,2) de doter le Congo-Brazzaville d’un « Observatoire du Paludisme » (voir http://www.facebook.com/pages/Observatoire-du-Paludisme/195656847111186), outil qui a pour ambition et vocation de « faire bouger les choses ».
    Oui, à rappeler avec insistance, quitte à le marteler avec la force qui convient: « faire bouger les choses ». En prenant soin d’ajouter au passage exactement ceci : « tout en maîtrisant des causes profondes, qu’occulte, trop souvent, malheureusement, le trop pesant culte du non-dit, culte subtilement entretenu par des considérations et justifications peu… avouables ».

    Cordiales salutations à l’auteur de l’article,
    Docteur Michel ODIKA (Concepteur et coordinateur du projet, Congo-Brazzaville)

    1. Ce n’est pas de la publicité, et pour cause: ce projet ne nous rapporte pas, et ne nous rapportera pas, un seul dollar. Soit dit en passant: engranger des bénéfices juteux, donc… douteux dans le cas du paludisme, n’est pas, et ne sera jamais, notre but. Si nous pensons à des « économies d’échelle », ça ne peut qu’être à des… « économies en vies humaines », le paludisme étant à ce jour la première cause de mortalité des enfants de moins de 5 ans, du moins au… Congo-Brazzaville.
    2. Ce que nous pensons du paludisme, en pratique et concrètement, est contenu dans un article de synthèse, intitulé « Paludisme: enjeu d’assainissement et d’aménagement du territoire » (voir http://carnet-de-notes.blogs.nouvelobs.com/archive/2011/11/10/paludisme-enjeu-d-assainissement-et-d-amenagement-du-territo.html).
    Notons par ailleurs que notre projet d’Observatoire du Paludisme est actuellement recensé et référencé à la Banque Mondiale (Washington D.C.), sous les titres:
    – « Malaria Observatories: Focus on the Millenium Development Goals » (voir http://blogs.worldbank.org/developmenttalk/comment/reply/532/140);
    – « Malaria Observatories: MDGs-based Perspectives for Africa » (voir http://blogs.worldbank.org/africacan/comment/reply/1855/12302).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *