La rougeole est de retour…

Dans un contexte épidémique national le département de la Drôme est touché actuellement par une recrudescence de la maladie.

Selon l’Institut de veille sanitaire (InVS), l’épidémie s’est intensifiée au cours de l’année 2010. En effet, plus de 4.000 cas ont été recensés l’an dernier, et quatre enfants en sont décédés.

La réapparition de cette maladie virale extrêmement contagieuse est liée à une couverture vaccinale insuffisante.
Bien que le taux de vaccination contre la rougeole soit relativement élevé en France (90% environ), il n’est pas encore suffisant pour éviter la résurgence de cette pathologie virale. « Des pays scandinaves, qui sont à 97% ou 98% de couverture vaccinale, ont totalement éradiqué la maladie », ajoute un membre de l’InVS. Selon le spécialiste, « les parents qui choississent de ne pas vacciner leurs tout-petits contre la rougeole ont contribué à réveiller la maladie, qui avait disparu de France depuis des années ».

Rappelons que la rougeole peut entraîner des complications cérébrales ou pulmonaires graves dans 5% à 10 % des cas, notamment chez les enfants de moins d’un an. L’InVS souligne que la vaccination contre la rougeole, les oreillons et la rubéole (ROR) est fortement recommandée chez les tout-petits.

En Afrique la rougeole est une maladie qui entraîne de très nombreuses morts chez les nourrissons ainsi que de nombreux troubles oculaires: la généralisation de la vaccination a permis la raréfaction des cas mais des foyers épidémiques  subsistent toujours. Au mois de mai dernier, lorsque je me trouvais dans la région de Tombouctou à Niafunké les responsables médicaux étaient très inquiets quant à un retour de la maladie au nord Mali et avaient sollicité SMARA pour une aide à la revaccination…

Présentation de notre ONG ANIMA en date du 15 novembre sur ce blog.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *