NOVARTIS et l’OMS prolongent la gratuité du traitement contre la LEPRE

Nous vous avions proposé dans ce blog un article sur la lèpre en juillet 2008 :

Novartis et l’OMS prolongent l’accès gratuit aux traitements contre la lèpreZurich (awp/afp) – Novartis et l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) ont signé un accord entérinant la poursuite de leur programme de lutte contre la lèpre, qui prévoit la fourniture gratuite de médicaments contre cette maladie par le groupe pharmaceutique, a-t-il annoncé mardi.
Le directeur général de Novartis, Joseph Jimenez, et celui de l’OMS, Margaret Chan, ont signé « un protocole d’accord prévoyant la poursuite de leur collaboration » dans le domaine de la lutte contre la lèpre, selon un communiqué.
Dans le cadre de cet accord, le groupe pharmaceutique suisse continuera de mettre gratuitement à disposition des patients la polychimiothérapie (PCT), permettant de soigner 1,1 million de personnes d’ici 2015.
Ce don en médicaments équivaut à environ 26 millions de dollars (18,8 millions d’euros) auxquels s’ajoutent une participation de 2,5 millions de dollars destinée à couvrir les frais encourus par l’OMS pour la gestion des médicaments et la logistique, a précisé Novartis.
L’OMS avait lancé en novembre 1999 un partenariat mondial contre la lèpre avec Novartis, les gouvernements des pays touchés et plusieurs ONG, qui avait déjà été reconduit en 2005.
Le traitement PCT, qui est composé de trois médicaments (dapsone, rifampicine et clofazimine), est proposé sous forme de plaquette très pratique pour un mois de traitement. Il permet de guérir de la lèpre et d’interrompre la chaîne de transmission de cette maladie chronique qui peut entraîner des lésions permanentes de la peau, des nerfs, des membres et des yeux.
Environ 250000 nouveaux cas ont été diagnostiqués en 2008, principalement en Afrique et en Asie, selon l’OMS. Le taux de prévalence de la lèpre a cependant drastiquement reculé de 90%.

(AWP/12 octobre 2010 12h09)

Présentation de ANIMA en date du 31 mai sur ce blog

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *