Une évacuation sanitaire sur les îles de Basse Casamance

En avril dernier alors que nous  finissions la seconde mission itinérante sur les îles de Basse Casamance nous avons eu à faire face à une situation quelque peu épique!

La consultation suivait son cours avec Mireille, Jean et Dominique pendant que Jean et moi restions attelés à la visite de médecine scolaire.

Vers 11 heures 30 arrive à la consultation le tour d’une dame originaire du Ghana qui attendait sagement depuis trois heures, son ticket à la main…Ne parlant ni le français, ni le diola et pas davantage l’anglais, elle n’avait pu expliquer que non seulement elle était enceinte de jumeaux mais que surtout son accouchement venait de commencer au petit matin…

Effectivement elle  mettait au monde peu avant treize heures un garçon, venu par le siège, dans la salle de la nouvelle maternité construite par nos amis Espagnols. Problème alors car le second bébé, en présentation du siège lui aussi, reste en panne…

On est venu me chercher entretemps bien entendu. On patiente et puis devant l’inertie de l’uterus nous décidons finalement d’évacuer cette dame quelque peu désemparée.  Bien sûr il eut  été plus facile  lorsqu’elle est arrivée  pour prendre son ticket de l’évacuer à ce moment là tranquillement!…

imgp4475.1281085685.JPG

Il faut amener une charrette jusque dans la salle d’accouchement et transporter sur plusieurs kilomètres la parturiente

imgp4477.1281085168.JPG

jusqu’à l’embarcadère où la pirogue ambulance va lui faire traverser le fleuve Casamance pour gagner le poste de santé d’Elinkine puis de là en ambulance terrestre le petit hôpital d’Oussouye et enfin l’hôpital régional de Ziguinchor: une césarienne sera pratiquée en début de nuit: heureusement les deux enfants sont en bonne santé et leur mère aussi qui aura vécu une journée bien difficile…Une belle soeur a suivi l’évacuation transportant le premier bébé…

Grossesses, accouchements et les cinq premières années de la vie d’un enfant restent les périodes les plus difficiles de l’existence pour nos amis Africains…

Présentation de notre ONG en date du 31 mai sur ce blog

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *