Mission médicalisée en Casamance Janvier 2009 Chapitre 29

Depuis le début de la mission je suis en contacts réguliers, malgré les aléas des communications téléphoniques, avec AGS à Dakar. Natacha et Ibou s’occupent du débarquement de nos quatre cantines TULIPE.

cantiens-tulipe.1239438682.jpg

On connaît TULIPE, association loi 1901, émanation de l’industrie pharmaceutique, qui met à disposition des ONG des médicaments tout à fait gratuitement; nous sommes un de leurs partenaires depuis plusieurs années ( HYPERLINK « http://www.tulipe.org/ »www.tulipe.org).

Grâce à l’entremise de Christian nous avons pu faire acheminer depuis Garonor ces médicaments jusqu’au Hâvre où ils ont été chargés pour un prix modique sur un cargo de SDV.
Les quatre cantines bleues sont à Dakar depuis le 13 décembre et nous pensions pouvoir en disposer dès notre arrivée! Mais les obstacles se multiplient alors que nous présentons pourtant un dossier complet ajoutant l’autorisation d’exercer sur les îles délivrée depuis Ziguinchor par le médecin-chef régional. Les difficultés proviennent en fait de la Pharmacie Centrale qui fait traîner les choses en longueur pour apposer son cachet à la demande des douanes afin d’autoriser l’importation de nos médicaments. Cela enfin obtenu, il faudra encore, alors que l’inventaire fourni par TULIPE, établissement pharmaceutique agréé, est tout à fait précis et détaillé, qu’AGS apporte les cantines à la Pharmacie centrale où elles seront ouvertes et surtout délestées de nombre de médicaments et ce tout à fait illégitimement…

cantines-ferry.1239438632.jpg

Confiées au ferry Aline Sitoé Diatta elles arriveront à Ziguinchor le mercredi 23 janvier pour être réceptionnées par notre ami Mor Talla et déposées sur Coriolis: Yann et Elsa sont venus passer quelques jours dans la grande ville après avoir quitté la mission à Kouba et déposeront le samedi jour de notre retour à Nioumoune nos précieux colis!

yann-cantines.1239438704.jpg

Merci beaucoup au patron de AGS DAKAR qui nous aura une fois de plus gracieusement apporté une aide des plus efficace et merci à Natacha, Christine et Ibou…Merci aussi à Alex, natif de Nioumoune, qui exerce la pédiatrie à Dakar; il est intervenu pour essayer de faire avancer les choses plus vite: nous l’avions brièvement rencontré lors de notre mission d’octobre dernier dans son village natal lors des obsèques d’un oncle que nous avions pris en charge après un grave et fatal accident vasculaire cérébral .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.