Mission en Casamance -octobre 2008 – chapitre 13

Lors de notre travail à Kouba, nous aurons aussi la joie de revoir Emma venue avec l’équipe de Kafountine; elle a pris une belle assurance lors de l’année de formation que vient de lui offrir ANIMA et prend en charge les CPN à savoir les consultations prénatales:la voici tout à fait apte à examiner des plus consciencieusement chaque patiente dans les règles de l’art. Sa formation est terminée; le village de Nioumoune déclare attendre la fin de la récolte du riz pour l’introniser lors d’une manifestation officielle  comme matrone sur l’île. Je lui confirme que nous serons heureux de la prendre avec nous lors de nos prochaines missions itinérantes; ce qu’elle faisait jusque là –avant de partir en formation de matrone — comme traductrice à la pharmacie où l’avaient formée nos deux premiers pharmaciens Pascale et Gérard lesquels vont être si heureux de cette promotion qui prolonge leurs efforts et témoigne de leur amitié, de notre amitié, envers Emma.

dsc01871.1228497035.jpg

dsc01869.1228497017.jpg

Emma à Kafountine en octobre 2007

Anne et Bernardin travaillent au cabinet dentaire tandis que Michel des plus bricoleurs se consacre à la « plomberie » de la case de santé en construction et réalise l’évacuation par un long tuyau de la petite pièce  permettant de se doucher (au moyen d’une boite  puisant l’eau d’un seau) jusqu’à la fosse déjà construite. Il met aussi en place la cuvette, W.C. À la turque, et son évacuation sans pouvoir cependant installer un siphon neutralisant le retour des odeurs depuis la fosse septique: rude travail qui aurait du être fait depuis bien longtemps par les locaux et pour lequel il a pu trouver le secours du secrétaire du village. Certains vont jusqu’à dire à Michel qu’il faudrait rémunérer ce Casamançais qui lui a prêté un peu main forte alors qu’il vient de suppléer à la carence des villageois!!! Le monde à l’envers! Pas question bien entendu d’entrer dans un tel système…

Nos dentistes essaient de préserver des chèvres leur cabinet installé sous le superbe arbre à palabres et ne trouvent comme parade que de  renverser les tables d’examen sur la tranche afin de ne pas permettre aux caprins de venir y dormir! Cet épisode de chèvres grimpeuses me rappelle le sud marocain où les enfants dès qu’ils aperçoivent la poussière d’un 4/4 à l’horizon qui a toutes les chances de transporter des touristes se saisissent des quelques chèvres attachées là pour vite les installer sur les arbres où les  photographes se feront un plaisir de les mettre dans leur boite pour rapporter un souvenir inoubliable de ces chèvres intrépides en n’oubliant pas de laisser quelques pièces aux gardiens…

dsc04322.1228486981.jpg

mission-oct-2008-mireille-024.1228505883.jpg

touchant portrait que cet « enfant au chevreau « 

Comments

  1. On rentrait le soir après les consultations, et ce jeune garçon portait dans ses bras ce chevreau qui venait de naitre. Il nous a gentiment appelé pour nous le montrer…c’est « trop beau » comme disent nos jeunes!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.