mission médicalisée en Janvier 2008 Chapitre 18

POINTE SAINT-GEORGES

Nous arrivons près du ponton délabré face à la grande bâtisse en ruines qui devait servir d’hôtel et de campement vers les années 1995. La rébellion qui a bloqué la venue des touristes et une mauvaise appréhension du budget ont fait que les travaux ont été arrêtés et que jamais le campement n’a pu ouvrir. On reste pourtant surpris par l’ampleur et l’élégance du bâtiment et surtout de sa superbe toiture en chapeau chinois…Les chauve-souris en ont fait leur repère quoique désormais la paille qui recouvre les poutres s’en va par larges lambeaux…

 

psg-rotonde.1207144502.jpg

Nous retrouvons la superbe maternité construite par les Espagnols déjà visitée voici un an, en état de fonctionnement avec électrification par panneaux solaires et qui pourtant n’est toujours pas en fonction ! De même à côté pour la case de santé terminée depuis peu elle aussi mais non installée qui sert, non pas de case de santé, mais de logement pour les maçons qui construisent l’école de PSG…On ne peut que s’interroger sur l’importance de ces travaux et sur le fait que aucune concertation ne semble avoir eu lieu alors que le village ne dispose pas d’agent de santé à même de faire fonctionner vraiment ces deux structures. Elisabeth la matrone fait de son mieux mais n’a pas reçu la formation suffisante pour mener deux structures d’une telle ampleur.

Toujours est-il que nous nous installons près de la plage à l’hôtel complètement décati. Nous verrons une soixantaine de patients dont certains ont effectué à pieds la longue marche depuis Mlomp pour venir nous consulter, ou se faire soigner les dents.

Gwendoline fête ses trente printemps et nous lui préparons en cachette une petite fête avec gâteau et bougies…Pierre le chef du village tient une petite terrasse où il peut servir quelques boissons fraîches ; il reçoit la visite des « gentils membres « du « Club Med » de Cap Skirring que l’on transporte en 4/4 jusqu’ici…Ce soir là, pourtant, la scène est à nous pour cet anniversaire. Gwendoline, remise de son attaque par le crabe à Diogué, est à l’honneur, fort émue de cette surprise.

mission-janvier-08-mireille-147.1207144782.jpg

 

Entre-temps Michel qui s’est installé dans le village avec son petit garçon nous fait découvrir sa belle maison ainsi que l’installation électrique qu’il a mise en place pour apporter la fée électricité à quelques maisons du village ce qui permet aux enfants de l’école de pouvoir faire leurs devoirs et apprendre leurs leçons après la tombée de la nuit.

 

marcel-et-michel-son-pere.1207145481.jpg

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *