mission médicalisée chapitre 10 :Travail à Kouba

En remorquage après cette panne du moteur hors-bord, nous parvenons donc avec bien du retard à Kouba sans avoir pu les prévenir puisque la communication entre téléphones portables n’avait pu être établie. Les villageois nous ont attendus un bon moment sur la berge avant de se décourager; téléphonant à Nioumoune ils ont appris (je ne sais pas par quel canal!) que nous avions annulé notre venue: les informations passent parfois mal!…La cérémonie d’accueil peut enfin se dérouler à notre arrivée et, comme toujours, Kouba nous réserve un accueil fort chaleureux avec chants, danses et profusion de noix de coco, d’oranges ou de pamplemousses du cru!…Discours chaleureux, présentation de l’équipe…

Nous nous installerons ensuite dans la petite maison réservée aux hôtes de passage ainsi que pour certains dans la nouvelle case de santé en construction pas encore tout à fait terminée. Nous travaillerons comme d’habitude à la maternité dont l’éclairage a été réalisé sous l’égide d’ANIMA par Jean et Gérard nos distingués skippers…

kouba-janvier-08.1203656848.jpg

Il faut bien sûr tout organiser et réclamer de l’eau, des interprètes, des bureaux, des chaises…Nous parviendrons à travailler dès le lendemain matin mais sommes dans la soirée appelés près d’une femme en pleine crise de palu et en très mauvais état général qu’il faudra perfuser sur place. Arsène, l’agent de santé, se démène…

kouba-jumelles.1203656952.jpg

Nous aurons à consulter pendant notre séjour 215 patients en médecine générale, les dentistes feront face à 104 patients avec une moyenne de deux dents arrachées par personne…L’ophtalmologiste examinera quant à lui 34 personnes: il est vrai que nous veillons Mireille et moi à sérier les patients qui veulent se faire examiner par Robert en filtrant les demandes afin de ne pas le surcharger de pathologies minimes « yeux qui piquent ou qui brûlent » sans pathologie évidente: c’est le sort des yeux africains (et des nôtres également au bout de quelque temps de séjour) que de souffrir du soleil, du vent, du sable, de la poussière… On recommande de se laver les mains, les dents et aussi les yeux matin et soir…

kouba-vaisselle-tard-le-soir.1203656987.jpg

Vincent notre logisticien intendance attelé à la vaisselle du soir

kouba-janvier-08-1.1203656869.jpg

Procédé SODIS mis en oeuvre à l’école de Kouba: obtention d’une eau pure grâce à l’exposition dans une bouteille plastique pendant six heures à la chaleur du soleil et à ses UV

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *