Mission médicalisée en Janvier 2008 Chapitre 2

Vendredi 4 Janvier 2008

Ziguinchor 9 heures du matin : notre avion à hélices vient de se poser en Casamance.

avion-de-zig.1202321570.JPG

Parti cinquante minutes plus tôt de Dakar il a survolé toute la côte nous faisant admirer au passage le vaste delta du Siné Saloum où nous avions travaillé voici six ans sur le voilier d’Alain « Emaël », puis l’entrelacs des bolongs issus du cours principal de la Casamance.

casamance-vue-davion.1202723390.JPG

 

L’équipe est presque au complet puisque seules manquent à l’appel nos deux dentistes qui ne nous rejoindront que dans quelques jours…Les neuf « toubabs » de l’équipe se sont retrouvés d’abord à Casablanca, alors que la tempête faisait rage par un vent des plus violents qui nous avait quelque peu malmenés dans les airs et que tombait une pluie diluvienne...Odile, pharmacienne de Clermont-Ferrand, embarquée à Lyon, Magalie infirmière strasbourgeoise exilée en Suisse, venue de Paris, Robert l’ophtalmologiste et son fils Vincent requis pour jouer les cuisiniers, montés à Bordeaux tous deux, Valérie,infirmière qui était déjà des nôtres en Janvier dernier, partie de Nîmes pour venir jusqu’à Nyons et descendre sur Marseille et embarquer avec Mireille et moi, les deux médecins généralistes du groupe se sont donc, venant de tous les coins de France, retrouvés par ces vols en convergence sur Casa.

fleur.1202311231.jpg

A Dakar se joindront au groupe Christine, seconde pharmacienne, venue de Toulouse qui ne nous avait pas repérés à l’escale marocaine et Gwendoline, troisième infirmière arrivée de Genève via Lisbonne…Il ne nous restait plus qu’à attendre la fin de la nuit et l’avion pour Ziguinchor dans la salle toute neuve de l’aéroport de Dakar non sans quelques émotions au débarquement des bagages dont un manquait à l’appel, un de mes sacs évidemment… retrouvé par bonheur sur un vol plus tardif.

Hyacinthe notre représentant au Sénégal, rentré depuis peu de Suisse après la naissance de son fils Keziah, est bien là pour nous recevoir avec Bernardin (notre assistant dentaire, formé depuis six ans par les nombreux dentistes qui ont travaillé avec nous)

bernardin-dans-la-case-en-construction.1202310923.JPG

et organiser l’acheminement en taxi jusqu’à l’hôtel »Perroquet » qui nous hébergera pour une nuit; la terrasse donne directement sur le fleuve Casamance: de très nombreux voiliers sont au mouillage dont la grande goélette bleue de la Déferlante « Fetia Ura » qui a acheminé depuis Toulon jusqu’ici nos 43 colis entreposés à Nioumoune dès leur arrivée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.