Message de Hyacinthe

Je reçois ce sympathique message de notre logisticien Hyacinthe qui a pu obtenir un visa afin d’être présent en Suisse pour la venue au monde de son fils mis au monde par sa compagne Valérie, infirmière française qui travaille en Suisse et a effectué de nombreuses mission en Casamance et en Pays Dogon à mes côtés.

BONJOUR,

Notre fils KEZIAH vient de naître ce vendredi 19 octobre ici à Neuchâtel en SUISSE. Permettez moi d’abuser quelques lignes de ce blog, sachant qu’il est surtout consacré en gros à l’activité médicale, pour vous exprimer mon ressenti en tant qu’Animiste mais aussi ressortissant et originaire d’un pays en voie de développement (SENEGAL)

Par rapport au respect des règles strictes de l’Animisme, en tant qu’Homme je ne suis pas autorisé à être présent lors de l’accouchement, néanmoins j’ai tenu à soutenir moralement Valérie en l’accompagnant jusqu’au seuil de la porte de la salle d’accouchement.

En quittant Valérie devant ces nuages de contractions et de souffrance, j’ai eu l’impression de l’abandonner, de fuir mes responsabilités et de me sentir ingrat sous prétextant ma religion d’Animiste.

A cet instant précis, je me suis retrouvé dans un douloureux contraste, entre mon amour pour Valérie et le souci de respecter mes croyances religieuses et ses interdits…

Egalement un autre aspect, en introspection je me suis demandé dans quelles conditions nos pauvres mamans arrivaient à accoucher jusqu’en 1972 au village (Niomoune) , dans les bois sacrés féminins, sans aucun contrôle gynécologique mensuel lors de la grossesse et sans anti-douleur ? Peut être utilisaient elles des remèdes tels que des feuilles ou racines d’arbres ?Je ne puis trouver aucune réponse précise à mon questionnement en tant que Homme déjà initié aux bois sacrés (circoncision) , cette étape (concernant exclusivement les Hommes) qui m’a permis il y a 22 ans de quitter l’univers de l’enfance pour accéder à celui de l’Homme.

Les Femmes de leur coté au sein de leurs bois sacrés ont établie des règles dont toute violation par un Homme pourrait aboutir à la mort , nous prohibant donc toute découverte et connaissance oculaire de ces états féminins allant des règles , grossesses et accouchements.

En tout état de cause, au regard de ce que je viens de vivre, voir et découvrir dans l’hôpital Pourtalès de Neuchâtel , je dis BRAVO à ces secouristes tels que Arsène SAMBOU et Philomène DIASSY des villages de KOUBA et HAER qui sans aucun moyen ,arrivent à faire des accouchements : dans ces conditions difficiles et rudimentaires, il arrive parfois que malheureusement certaines femmes y perdent leurs enfants voire leur vie.

D’ailleurs je profite pour saluer au passage cet engagement du Président de ANIMA le Docteur Yves MENGUY à trouver les moyens financiers pour équiper les villages des îles KARONES d’une pirogue ambulance rapide pour les évacuations sanitaires vers les structures de santé les plus proches.

 

s5031187.1193504258.JPG

 

Je vais devoir clore ce préssenti en pensant bien sûr à dire :

Félicitation et bravo à ma chérie pour tout son courage dont elle a fait preuve.

Merci à Christine JENNI la marraine de notre fils KEZIAH pour toute la détermination dont elle a fait preuve aux côtés de Valérie pendant sa grossesse et lors des instances magiques de son accouchement.

Merci aussi à Maryline MAFFEI cette sage femme qui a suivie et encadrée Valérie pendant sa grossesse, jusqu’à l’allaitement.

Un GRAND REMERCIEMENT au Docteur Yves MENGUY qui m’a dans la confiance permis de travailler aux ses côtés au niveau de ANIMA dont il demeure le Président fondateur ; véritablement il aura été pour beaucoup dans cette rencontre avec Valérie…Et comme qui le dirait bien derrière chaque GRAND HOMME, il y a une ombre cachée derrière : MERCI à toi LYLIANE!

Fait à Neuchatel le 28 octobre 2007

Le 4 Janvier nous devrions arriver en Casamance où Hyacinthe revenu depuis peu nous accueillera pour participer à notre prochaine mission…

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *