18 ème JOURNEE MEDICALE NYONSAISE: La fin de vie chez la personne âgée

Vendredi 10 Mai s’est tenue à Nyons la 18 ème journée médicale organisée par l’ABAPAD  (Association pour l’aide médicale bénévole aux personnes âgées dépendantes) que j’ai crée voici 18 ans et présidé pendant douze ans avant de passer la main à la nouvelle équipe dirigée par notre ami le Dr Raymond Chomel.

Cette journée à laquelle j’ai participé comme modérateur était consacrée à «  La fin de la vie de la personne âgée ».

Le Dr Mario Barmaki du CHU LYON SUD nous a brillamment fait part de son expérience d’équipe mobile de soins palliatifs et d’hospitalisation à domicile en insistant sur la prise en charge efficace de la douleur en recourant aux morphiniques sans aucune réticence: la morphine n’est pas inducteur de « mort- fine » mais reste le principal antalgique que l’on ne doit pas refuser à une personne, en fin de vie ou pas, sous prétexte qu’elle est âgée. Bien sûr il faut savoir adapter plus progresssivement les doses, prévenir les effets secondaires (constipation etc.) mais les phénomènes douloureux sont à prendre en compte avant toute chose pour être efficacement calmés par ces antalgiques de classe III de l’OMS. Les soins palliatifs bien conduits sont la réponse efficace à la prise en charge globale de la personne âgée, en particulier de la douleur et de la détresse induites lorsque la mort se rapproche, mais pas seulement en fin de vie et pas seulement pour des affections cancéreuses…

Lors de cette journée ont été abordés ensuite les thèmes de l’hospitalisation à domicile, des rites en fin de vie et de la prise en charge des escarres.

150 soignants ont participé à cette journée qui recueille chaque année un franc succès.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *