ASSEMBLEE GENERALE DE SMARA à LYON le 5 MAI

S M A R A  (SANTE MALI RHONE ALPES) organisation de solidarité internationale soutenue par la région Rhône Alpes est présente depuis plus de vingt ans au Nord Mali dans la région de Tombouctou.

Un centre de santé communautaire (CSCOM) a été édifié à Dianké et mis à disposition des populations revenues dans le secteur après la remise en eau des deux lacs Tanga et Kabara. Un médecin malien dirige le centre, seul exemple dans le Nord Mali de l’engagement d’un médecin dans un CSCOM de brousse. SMARA le soutient activement; le système de bourses d’ étudiants en médecine à la Faculté de Bamako permet de le remplacer lors des ses congés ou de ses absences pour formation continue.

beaufort-2005-mission-smara-novembre-073-3.1178552941.jpg

Docteur Mahamadou Coulibaly, au CSCOM de Dianké

SMARA intervient dans la formation de nombreux soignants, médecins, sage-femmes, matrones, infirmiers, relais villageois etc.

SMARA est partie prenante du projet maternel et infantile: un financement de l’union européénne a permis à un consortium d’ONG (LVIA italie, MSF Luxembourg, HANDICAP INTERNATIONAL, MDM et SMARA) de participer à un programme ayant pour but d’améliorer la santé maternelle et infantile en diminuant considérablement les risques de la grossesse et de l’accouchement. Justement le médecin malien du CSCOM a été formé à l’échographie et part sur les pistes en moto avec son échographe portable pour rencontrer les femmes enceintes que lui présentent les matrones: il faut déterminer si la grossesse et/ou l’accouchement est à risques ou non afin d’envisager le rapprochement de la femme du centre de référence de Niafunké: là, trois médecins ont été formés grâce à SMARA à l’échographie obstétricale et à la pratique de la césarienne.

beaufort-2005-mission-smara-novembre-062.1178553138.jpg

Réunion avec les matrones dans le cadre du projet maternel et infantile

SMARA intervient tout naturellement en finançant ces formation qui sont dispensées dans les hôpitaux de Bamako en organisant de surcroît des missions de compagnonnage qui permettent à des médecins (dermatologue, gynécologue, échographiste, ophtalmologiste, médecin généraliste etc.) de venir sur place travailler avec les soignants locaux.

Un programme opératoire d’interventions sur les cataractes avec mise en place d’un implant fonctionne depuis deux ans avec un réél succès.

Des missions de vaccination, en particulier contre la méningite , sont organisées pour la prise en charge des ces populations semi-nomades.

Enfin un programme de médecine scolaire a été lancé depuis 2000 et est en passe d’être pris en charge par les intervenants locaux.

Un CHEF DE MISSION est  en permanence à Bamako tandis que sur le terrain un COORDINATEUR malien est installé à Léré.

Après la réunion du conseil d’admiçnistration s’est tenue à Lyon ce samedi l’Assemblée Générale qui nous permis de saluer l’immense travail accompli par SMARA. Un film a été projeté tourné à l’occasion des vingt ans de présence de SMARA  au MALI relatant la visite à Lyon des médecins maliens partenaires de l’association.

J’étais présent samedi à Lyon et veut rendre un hommage appuyé à cette association auprès de laquelle nous  intervenons fort modestement (attribution de trois bourses et missions de compagnonnage en médecine générale).

SMARA recherche sur la région lyonnaise des bénévoles désireux de s’impliquer dans le fonctionnement administratif du siège à LYON. 

 

Comments

  1. Bonjour,

    Je cherche à joindre l’association Santé Mali afin de discuter d’un projet que j’entretiens dans les villages de Makandjana et Tabou à 50 kms au Sud de Bamako.

    En effet, je porte un projet de Maternité car les villages sont en grande difficulté. Envoyez moi un mail pour réponse afin que je puisse vous envoyer mon dossier et vous rencontrer.

    Merci

    Lisenn Le Guludec

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *