Ysé est à Niomoune

Alain, parti fin Juillet de l’île d’Oléron sur son voilier "Ysé" est bien arrivé à Niomoune hier. Bravo et merci à lui pour avoir acheminé partie de nos médicaments pour la prochaine mission de Janvier.

Celle d’Octobre se termine demain: Mireille et Corinne rentreront mardi 31/10 cependant que Valérie (infirmière) va prendre le chemin du Pays Dogon où je la rejoindrai courant Novembre à Sangha. Nous retrouverons notre boursière Dogon Nana qui se consacre à sa thèse ainsi que la mission Via Sahel conduite par une autre Valérie (Infirmière elle aussi)Logo_anima_001_2_1 .

Comments

  1. Je m’appelle Sandrine Simon je réside au foyer Guillaume d’Achon 40 bvd Charles Péguy 35700 Rennes.
    Je suis atteinte d’une maladie évolutive et souhaite faire un voyage à Bamako du 15/01/07 au 15/02/07. Ce voyage nécessite du matériel médical que j’ai besoin d’affrêter sur place. Lors de mon départ je donnerai ce matériel a l’hôpital de Bamako. Merci de votre soutien pour le transport de ce matériel(lit médical/fauteuil verticalisateur/lève malade).

    Rédigé par: SANDRINE SIMON | le 21 octobre 2006 à 18:59

    Bonjour,
    Je réponds tardivement à votre commentaire : excusez-moi.
    Si je comprends bien vous voulez transporter votre matériel jusqu’à Bamako et ne pas le ramener après votre séjour.
    Je ne vois pas vraiment comment pouvoir vous aider avec nos moyens. Mais je n’ai peut-être pas tout compris : expliquez moi.
    Avez-vous effectué une demande à la compagnie d’aviation qui vous délivre le billet?
    J’espère que vous allez pouvoir réaliser votre projet. Tenez-moi au courant
    Bien cordialement
    Yves Menguy

  2. Bjr

    Comptez-vous revenir un jour à Niomoune?
    Votre passage a vraiment fait du bien pour tous les villageois.
    Merci de votre compréhension

  3. Oui bien sûr nous reviendrons à Nioumoune courant octobre et début janvier.
    Les habitants du village doivent peser pour que le centre de santé fonctionne au mieux et que l’infirmier en poste soit aidé au maximum. Nous nous sommes battus pour qu’un nouvel infirmier soit affecté à Nioumoune et à toute la zone qui en dépend et il serait vraiment navrant de le voir atteint par le découragement et s’en aller faute d’être compris et soutenu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *