Vaccin anti covid et réactions allergiques: les contre-indications évoluent

Le FORUM E-MED NOUS INFORME:
Date: Tue, 12 Jan 2021 07:46:50 +0000
From: "e-med" <e-med@healthnet.org>
Subject: [e-med] Vaccin anti-Covid et allergies : les
	contre-indications évoluent
To: "e-med@healthnet.org" <e-med@healthnet.org>
Message-ID:
	<PR3PR03MB6380821F6363C63ECDDC91FFF3AA0@PR3PR03MB6380.eurprd03.prod.outlook.com>
	


Vaccin anti-Covid et allergies : les contre-indications évoluent
Par Marielle Ammouche le 08-01-2021 egora.fr
https://www.egora.fr/actus-medicales/infectiologie/63281-vaccin-anti-covid-et-allergies-les-contre-indications-evoluent

21 cas confirmés d'anaphylaxie ont été recensés parmi les 1,9 millions de doses de vaccin (Pfizer/BioNTech) contre le Covid-19 administrées dans la première semaine de vaccination aux Etats-Unis (14-23 décembre 2020), soit un taux de 11,1 cas pour un million de doses.

L'âge médian de ces cas était 40 ans. Les symptômes sont apparus en moyenne au bout de 13 minutes et la plupart des patients ont présenté leurs symptômes dans les 15 minutes. 17 patients avaient une histoire documentée d’allergies ou de réactions allergiques, à des médicaments, aliments ou piqûres d'insectes... Sur les 21 cas, 4 ont été hospitalisés dont 3 en soins intensifs.

En comparaison, le taux d'anaphylaxie pour le vaccin contre la grippe est de 1,3 pour un million de doses. Mais malgré cette prévalence 10 fois supérieure, Nancy Messonnier des Centers for Disease Control and Prevention (CDC) considère que ce taux est "rare". "Cela signifie que, maintenant, les avantages connus et potentiels des vaccins Covid-19 actuels surpassent les risques connus et potentiels obtenus le Covid-19. Cela ne signifie pas toutefois que nous ne pouvons pas voir des événements de santé graves potentiels à l'avenir", a-t-il ajouté.

Ces réactions allergiques pourraient être liées à la présence de polyéthylène glycol (PEG), un produit qui est largement utilisé dans des produits de consommation courante comme les shampoings, le dentifrice, les laxatifs… Jusqu’à présent, les vaccins n’en contenaient pas. Les autorités américaines ont indiqué que toute personne qui a eu une réaction de ce type à la première dose ne doit pas recevoir de deuxième dose. En outre, toute personne ayant une histoire d'allergie immédiate ou de réaction à un vaccin injectable ou une histoire d'anaphylaxie de toute cause, doit bénéficier d’une surveillance de 30 minutes après l’injection.

Concernant la France, la Fédération française d’allergologie est sur la même ligne. Elle a affirmé, dans un communiqué, son accord avec la décision récente du National Heart and Lung Institut, l’agence de régulation en santé britannique, de modifier les contre-indications au vaccin contre le Covid. Ainsi, il est désormais possible de vacciner avec le vaccin Pfizer/ BioNTech les patients qui présentent une allergie médicamenteuse ou alimentaire grave.

Cependant, le vaccin reste contre-indiqué chez les patients qui ont une histoire clinique d’allergie vis-à-vis des ingrédients contenus dans le vaccin Pfizer/ BioNTech ou qui ont présenté une réaction anaphylactique lors de l’administration de la première dose du vaccin. La Fédération française d’allergologie est en accord avec cette nouvelle recommandation. En effet, elle n’identifie "aucune contre-indication à la vaccination des patients allergiques, à l’exception de ceux ayant présenté une allergie au PEG ou à tout autre composé du vaccin. Dès lors, elle invite les patients allergiques au PEG ou à tout autre composé du vaccin à le signaler à leur médecin traitant avant toute vaccination".

Sources :

D’après les Centers for Disease Control and Prevention, 6 janvier 2021 ; et un communiqué de la Fédération Française d’Allergologie


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *