Découverte de l’anomalie à l’origine de la maladie de PARKINSON

Version:1.0 StartHTML:0000000105 EndHTML:0000008133 StartFragment:0000002932 EndFragment:0000008097

http://www.franceparkinson.fr/

L’association FRANE-PARKINSON fait part de cette importante découverte quant à l’origine de la maladie de PARKINSON.

La recherche

17/06/2015
Anomalie à l’origine de la maladie de Parkinson découverte

Une équipe de chercheurs franco-belges a trouvé l’anomalie à l’origine de la maladie de Parkinson.

La maladie s’expliquerait par la propagation dans le cerveau de fibres en formes de rubans, semblables à « des pâtes larges, comme des linguines ». Les chercheurs ont observé que des rongeurs auxquels ils avaient inoculé ce type de fibres développaient la maladie.

Cette découverte ouvre la voie à de nouveaux outils de diagnostic précis pour des individus vivants, puisqu’à l’heure actuelle la maladie de Parkinson ne se diagnostique avec certitude qu’après la mort.

Pr Philippe Damier, Vice-Président du Comité Scientique de France Parkinson, précise : « Il s’agit d’une avancée importante dans la compréhension des mécanismes à l’origine de la maladie de Parkinson. Ces travaux confirment l’implication dans la maladie d’une protéine particulière: l’alpha synucleine. C’est une protéine présente dans les cellules de notre cerveau. Dans la maladie de Parkinson, elle prend des formes anormales et a tendance à s’accumuler, en particulier dans les cellules à dopamine. Cette accumulation de protéine va perturber le fonctionnement de la cellule, puis la faire mourir. Les travaux de l’équipe franco-belge, conduits chez le rat, précisent les formes particulièrement toxiques d’alphasynucleine, à savoir sous forme de petites tiges ou de ruban. Reste à savoir pourquoi, l’alphasynucleine prend ces formes anomales. Dans quelques rares cas, c’est lié à une mutation dans le gène de cette protéine, mais dans la majorité des cas, c’est encore mal connu. Reste à savoir aussi, comment éviter ou ralentir la formation de ces formes anormales de protéine pour pouvoir enfin vraiment traiter la maladie.»

Danielle Vilchien, Secrétaire Générale de France Parkinson est intervenue, le jeudi 11 juin, sur le plateau de BFM TV.

 

Présentation de l’association ANIMA sur notre blog à la date du 21 décembre 2012.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *