Soutien alimentaire du PAM au MALI

http://www.afriquejet.com/afrique-de-l-ouest/12420-mali-le-pam-augmente-son-assistance-humanitaire.html

 

New York, États-Unis – Le Programme alimentaire mondial (PAM) a annoncé vendredi qu’il va renforcer son opération d’urgence au Mali pour atteindre plus de 680.000 personnes dont la majorité est touchée par la récente crise qui a secoué le pays et les conditions climatiques défavorables.
Le porte-parole du PAM, Mme Elisabeth Byrs, a indiqué que le PAM était en train d’augmenter son assistance aux communautés fragiles, aussi bien au nord qu’au sud du pays.

‘Dans le Nord Mali, le PAM a renforcé sa couverture d’aide alimentaire d’urgence aux écoles avec l’augmentation des écoles réouvertes dans les régions de Gao et de Tombouctou et actuellement environ, plus de 120.000 élèves sont assistés dans  576 écoles’, a-t-elle affirmé.

Mme Byrs a indiqué que les activités de nutrition pourraient être augmentées dans la zone avec le lancement de programme travail contre nourriture qui porte principalement sur la réhabilitation de périmètres irrigués dans une localité de la région de Tombouctou.

Le PAM offre également une alimentation complémentaire en faveur des enfants de moins de cinq ans, aux femmes enceintes et mamans en allaitement pour prévenir une malnutrition sévère. Dans le Sud Mali, le PAM fournit une assistance alimentaire à environ 160.000 personnes déplacées internes et familles d’accueil et aux communautés vulnérables qui se rétablissent de la sécheresse de l’année’, a-t-elle ajouté.

Selon elle, le PAM a atteint 425.000 personnes avec des programmes relatifs au développement  urbain et rural, à la résilience, la santé et l’éducation.

Le PAM travaille à connecter les producteurs maliens aux marchés grâce à l’initiative Achats au service du progrès qui a pour but de renforcer les capacités des petits producteurs pour améliorer les pratiques d’achat, la transformation alimentaire et la commercialisation comme moyens d’augmenter leurs revenus quotidiens.

Mme Byrs a déclaré que le PAM a identifié quatre risques majeurs dans le Nord Mali qui pourraient impacter négativement sur la sécurité alimentaire.

‘Il s’agit des pluies irrégulières qui vont affecter les récoltes pour la période 2013-2014, la  diminution du bétail au cours des 18 mois écoulés, le retour brusque des personnes déplacées internes qui mettent à rude épreuve les ressources et l’insécurité continue à Gao, Tombouctou et Kidal, qui affecte encore l’économie locale, a-t-elle précisé.

Le PAM estime avoir, durant l’année 2013, atteint un million de personnes à travers le pays.

‘Cependant environ 67 millions de dollars américains sont encore nécessaires pour poursuivre les opérations d’aide d’urgence de l’agence pour boucler l’année’, a-t-elle ajouté.

Pana 05/10/2013

Présentation de notre association ANIMA en date du 21 décembre sur ce blog.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *