« Je suis son frère » a-t-il dit à la télé…

Chez nos amis africains la notion de frère ou de soeur n’est pas du tout la même que pour nous autres occidentaux. Être très proche de quelqu’un, sur un plan amical, suffit pour pouvoir dire « c’est mon frère », « c’est ma sœur » alors même qu’il n’y aucun lien réel de fraternité ou souvent un simple (et parfois lointain)   cousinage. Si vraiment un ami africain vous présente son vrai frère, sa vraie soeur, il vous dira « c’est mon frère (ou ma soeur), même père, même mère ».

Nous en voyons certains, en particulier parmi les commentateurs, qui s’insurgent, à l’occasion de l’affaire DSK, qu’un prétendu frère de la plaignante, montré et interviewé à la télé, ne soit pas en réalité son frère!… Pour eux cela est des plus louches et jette la suspicion sur cette jeune femme…alors qu’il n’en est strictement  rien!…

Présentation de notre association ANIMA en date du 28 février sur ce blog.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *