Mission médicalisée itinérante en Casamance du 5 octobre au 31 octobre 2009

Pour la troisième fois cette année, nous voici, en ce lundi 5 octobre, sur le départ pour la Casamance. Cette région, au sud du Sénégal, connaît à nouveau quelques troubles : voici 48 heures une échauffourée entre l’armée et les indépendantistes a fait plusieurs morts parmi les militaires sénégalais, 6 au moins. Nous partons cependant confiants vers cette contrée où l’on ne nous a jamais inquiétés, depuis dix ans que nous la fréquentons.

A Ziguinchor se retrouve, dans la chaleur moite de l’hivernage, toute l’équipe.

Les premiers arrivés sont l’équipage du voilier « Araka Nui » qui a décidé de nous accompagner tout au long de la mission: à bord le couple des deux Dominique avec leur petit Teiva, âgé de presque 5 ans..

photos-anne-021.1257329637.jpg

Elle est médecin, lui skipper; il va seconder pour la prise en charge de notre intendance le barbu Philippe; celui-ci, infirmier par ailleurs et membre du CA de l’association ANIMA, est arrivé quelques jours avant nous à Dakar.

Anne, dentiste, membre du CA, est déjà sur place à Ziguinchor,

dsc03647.1257329873.JPG

venant d’Alsace avec Catherine, infirmière, accourue  de Lorraine. Toutes deux ont déjà participé à plusieurs de nos missions et se trouvent  là à l’arrivée du ferry « Aline Sitoe Diatta » ce mercredi matin, au quai  à Ziguinchor, pour nous accueillir avec Séraphin et Mor Dia les locaux. Nous  débarquons à six: Agnès, pharmacienne qui a quitté son Berry pour nous rejoindre à l’escale de Lisbonne, tout comme Hyacinthe qui a laissé dans la région toulousaine sa petite famille: il va retrouver son hôtel-campement à Nioumoune d’où il organise l’activité d’ANIMA sous mon contrôle.

photos-anne-016.1257329491.jpg

Agnès, pharmacienne et Philippe, infirmier

A Marseille, nous sommes trois à nous être  embarqués pour Dakar via Lisbonne:  Mireille, médecin membre du CA, qui n’a pas  beaucoup de kilomètres à faire pour gagner l’aéroport de Marignane cependant que Sophie , infirmière, et moi , les Nyonsais du groupe, l’avons rejointe à son domicile  où Sophie laissera son véhicule que l’on retrouvera à notre retour. Sophie est membre, comme moi, du CA. Philippe qui  nous a  attendus sur son voilier au CVD (Cercle de voile de Dakar) nous a rejoints à l’espace Thialy, petit hôtel où nous nous sommes installés, au coeur de la nuit, en débarquant de Lisbonne.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.