Protéger les nouveaux-nés du VIH en Afrique « Villages du Millénaire »

Le forum ReMed nous  communique cette réconfortante information.

L’ONUSIDA/le Projet Villages du Millénaire joignent leurs forces pour faire
en sorte que les bébés soient exempts du VIH en Afrique

http://www.unaids.org/fr/KnowledgeCentre/Resources/PressCentre/PressReleases
/2009/20090921_PR_Millenium_Villages.asp

GENEVE/New York, 21 septembre 2009 – Le Programme commun des Nations Unies
sur le VIH/sida (ONUSIDA) et le Projet Villages du Millénaire entrent en
partenariat pour tenter d’éliminer la transmission du VIH des mères à leurs
enfants en Afrique. La signature de l’accord a lieu lors d’une cérémonie qui
se déroule aujourd’hui à New York en présence de personnalités du monde des
affaires et d’importants dirigeants africains notamment deux chefs d’Etat.
Le but du partenariat consiste à aider les gouvernements locaux à créer des
« zones exemptes de transmission mère-enfant » dans 14 ‘Villages du
Millénaire’ à travers 10 pays africains. La nouvelle initiative utilisera
l’infrastructure, les capacités humaines et les ressources techniques qui
existent dans les villages pour aider à élargir rapidement les services de
santé centrés sur la famille et la communauté afin de stopper les nouvelles
infections à VIH parmi les enfants.

La cérémonie se tient sous les auspices du Président ougandais Yoweri
Museveni et du Président sénégalais Abdoulaye Wade. Le Président Wade a
déclaré « Je salue ce partenariat pour aider à protéger les mères et leurs
enfants contre le VIH. L’initiative mobilisera des ressources et suscitera
la volonté politique de sauver de jeunes vies, ce qui conduira à une
génération libérée du VIH. »

Apportent également leur soutien à l’initiative et participent à la
cérémonie de signature : le Dr Lydia Mungherera, une activiste ougandaise
œuvrant dans le domaine de la prévention du VIH, qui représente
l’organisation HIV+ et TASO ; la Directrice exécutive de l’UNICEF, Mme Anne
M. Veneman ; S.E. la Première Dame d’Ethiopie, Mme Azeb Mesfin ; le Ministre
nigérian de la Santé, le Professeur Babatunde Osotimehin ; et le Ministre
sud-africain de la Santé, le Dr Aaron Motsoaledi.

La majorité des enfants nés chaque année avec le VIH se trouvent en Afrique
subsaharienne, où les services de prévention de la transmission mère-enfant
de la région restent inégaux. Moins de la moitié des femmes enceintes vivant
avec le VIH bénéficient d’une prophylaxie antirétrovirale – essentielle pour
empêcher les nouveau-nés de contracter le virus.

« Dans toute l’Europe occidentale, il y a eu moins de 100 transmissions
mère-enfant en 2007, alors qu’en Afrique subsaharienne, il y en a eu 370
000, » a déclaré Michel Sidibé, Directeur exécutif de l’ONUSIDA. « Nous
avons désormais une opportunité majeure d’éliminer la transmission du VIH de
la mère à l’enfant en Afrique et de sauver des milliers de vies chaque
année. »

Le Professeur Jeffrey Sachs, Directeur de l’Institut de la Terre à
l’Université Columbia, a déclaré : « Nous travaillerons avec les partenaires
nationaux et multilatéraux pour élaborer et promouvoir des modèles sûrs,
appropriés, et efficaces qui puissent être mis en œuvre à travers l’Afrique
subsaharienne. La création de ces zones exemptes de transmission mère-enfant
du VIH éclairera les politiques nationales et permettra le transfert de ces
pratiques pour qu’elles soient appliquées partout où les nouveau-nés sont
exposés au risque de VIH. »

Dans les pays à revenu élevé, la transmission du VIH aux enfants a chuté ces
dernières années, passant de 25% à entre 1% et 5%, alors que le test VIH et
le conseil pour les femmes enceintes, l’utilisation de médicaments
antirétroviraux pendant et après l’accouchement, et l’alimentation sûre des
nourrissons sont devenus pratiques courantes.
Des indications en provenance d’Afrique suggèrent que des schémas cliniques
pratiques, adaptés sur le plan local et rentables peuvent réduire la
transmission du VIH des mères à leurs enfants, qui se situe actuellement à
un taux oscillant autour de 25%-30%, à des niveaux aussi faibles que 1%-2%.

Les Villages du Millénaire sont un projet commun de l’Institut de la Terre,
de l’organisation Promesse du Millénaire, du Programme des Nations Unies
pour le Développement, et d’un ensemble de gouvernements locaux. Ils mettent
en œuvre un système modèle de soins de santé primaires et englobent
l’éducation, la nutrition et le développement économique. Les systèmes de
soins de santé primaires comprennent : des services gratuits sur le lieu de
prise en charge ; des agents de santé communautaire formés ; un réseau de
dispensaires de soins de santé primaires convenablement pourvus en personnel
; l’accès à un réseau de communication mobile et des services de transport
d’urgence pour faciliter les orientations ; ainsi qu’un hôpital local
spécialisé pour le soutien à la prise en charge au second niveau. Le système
comporte une plateforme pour le suivi et l’évaluation qui peut facilement
déterminer la capacité, l’intérêt et l’impact des services de test et de
conseil et de prévention du VIH centrés sur la famille.

L’initiative réunira un développement multisectoriel et fondé sur la science
et une stratégie de soins de santé primaires, s’appuyant sur l’expertise de
l’ONUSIDA en matière de prévention, centrée sur la communauté et sur la
famille, de la transmission mère-enfant et de participation accrue des
personnes vivant avec le VIH, pour aider les gouvernements locaux à créer
des « zones exemptes de transmission » sur les sites des Villages du
Millénaire. Cette initiative entre dans le cadre du plan d’entreprise du
Secrétariat de l’ONUSIDA et de ses Coparrainants visant à garder les enfants
exempts de VIH, et contribuera à accélérer les progrès sur la voie de la
réalisation des objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) d’ici à
2015.

Les 10 pays qui hébergent les 14 Villages du Millénaire sont l’Ethiopie, le
Ghana, le Kenya, le Malawi, le Mali, le Nigéria, l’Ouganda, la
République-Unie de Tanzanie, le Rwanda et le Sénégal. Les villages, situés
dans des zones rurales déshéritées, abritent environ 500 000 personnes.

La cérémonie de signature du partenariat se déroule au cours de la Deuxième
réunion annuelle des partenaires de la Promesse du Millénaire, qui rassemble
des dirigeants du monde des affaires venus du monde entier et des
responsables de fondations consacrées à la mobilisation d’un soutien en
faveur des Villages du Millénaire et de la réalisation des OMD.

_______________________________________________

Vous trouverez à la date du 2 octobre sur ce blog la présentation  de notre association ANIMA avec nos coordonnées 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.