Forum national sur la pauvreté des enfants et la protection sociale au Mali

Le Premier ministre malien, Modibo Sidibé, a présidé, mardi 12 mai à Bamako, la séance inaugurale d’un Forum national sur la pauvreté des enfants et la protection sociale au Mali, en présence de quelque 200 délégués réunis à l’initiative conjointe du gouvenement et du Fonds des Nations unies pour l’enfance (UNICEF).

Le  Forum  a pour objectif d’attirer l’attention et de mieux informer  sur la pauvreté et la vulnérabilité des enfants au Mali. tout en obtenant l’ engagement des décideurs en faveur des mesures de protection sociale des enfants ainsi que la satisfaction des droits des enfants et des femmes.

Dans son discours, le ministre malien du Développement social, de la Solidarité et des Personnes âgées, Sékou Diakité, a indiqué que le Mali a engagé des réformes: il a ainsi annoncé entre autres

  • la mise en place de l’Assurance-maladie obligatoire dont le démarrage effectif des prestations est attendu au cours de l’année 2010,
  • l’organisation, chaque année, du mois de la solidarité et de lutte contre l’exclusion,
  • la mise en place prochaine du Régime d’assistance médicale,
  • la gratuité effective de la prise en charge de la césarienne…

De son côté, le représentant résident de l’UNICEF au Mali, Marcel Kanyankore Rudasingwa, a mis l’accent sur l’aggravation de la situation des enfants puisque la proportion de ceux vivant dans l’extrême pauvreté est passée de 41% en 2006 à 49% en 2009, avec une augmentation plus importante dans les zones urbaines; la malnutrition chez les enfants de 0 à 14 ans est passée de 27% à 33% pour la même période.

« Ces situations même si elles sont parfois temporairesse révèlent des plus préjudiciables pour le développement des enfants et leur avenir. »

Quatre études seront présentées devant ce forum. Elle portent sur

  • la Pauvreté des enfants et inégalités au Mali,
  • les Transferts de revenus et réduction de la pauvreté au Mali,
  • la protection sociale et les enfants de l’Afrique de l’Ouest et du Centre: le cas du Mali
  • la hausse des prix des denrées alimentaires au Mali et l’impact sur la pauvreté des enfants.

Comments

  1. juste une petite correction faute de frappe: dans l’article, dans le 4ème point du discours…gratuité Affective au lieu d’Effective
    A+ Mireille

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *