FILARIOSE LYMPHATIQUE

Nous avons déjà longuement parlé dans ce blog d’une filariose liée à un parasite  » Onchocerca volvulus » responsable de « l’Onchocercose » ou cécité des rivières.

Une autre maladie parasitaire liée à » Wuchereria Bancrofti »  » la FILARIOSE LYMPHATIQUE », surtout connue pour sa plus démonstrative complication « l’éléphantiasis », transmise par les moustiques, est répandue dans 80 pays aussi bien en Afrique qu’en Asie , dans le Pacifique et même l’Amérique centrale ou du sud. C’est encore une MALADIE DE LA PAUVRETE qui atteint 120 millions de malades sur la planète dont 40 millions très atteints et handicapés.

L’OMS a mis en oeuvre depuis la fin du XXème siècle un programme visant à éliminer la « Filariose Lymphatique( FL) » en tant que « problème de santé publique d’ici 2020; deux laboratoires pharmaceutiques se sont engagés à fournir grauitement et aussi longtemps qu’il sera nécessaire les deux médicaments (Ivermectine et Albendazole) qui donnés conjointement devraient assurer le succès du Programme mondoal pour l’élimination de la FL.

Une Alliance Mondiale a été formée par les pays d’endémie, l’OMS, Glaxo Smith Kline, Merck and Co.

En 2004 20 pays d’endémie avaient mis en place des programmes actifs qui font leurs preuves au niveau des résultats. Certains pays n’ont pas encore débuté leur programme de lutte; le Sénégal s’est engagé à commencer cette année la distribution des médicaments et la lutte contre la FL. L’exemple de la Chine montre qu’il est possible de se débarasser de cette maladie.

La FL est caractérisée par l’introduction, à la faveur de piqures de moustiques, de filaires minuscules qui envahissent peu à peu et progressivement, dès l’enfance, le système lymphatique procurant outre fièvre et douleurs un lymphoedeme avec gonflement parfois monstrueux des membres et des organes génitaux et souvent une atteinte rénale. Les malades ne peuvent plus travailler pour faire vivre leurs familles et pire encore sont mis au ban de la société, écartés de l’école ou la vie sociale …Outre l’aspect sanitaire il existe des conséquences socio économiques catastrophiques pour ces populations minées par la pauvreté.

Le traitement vise à atténuer fortement les symptomes présentés par le malade que l’on ne peut complètement guérir mais aussi à prévenir que d’autres personnes soient atteintes. La chirugie de l’hydrocèle (elephantiasis génital masculin avec bourses monstrueuses) est parfois possible, peu accessible à ces populations pauvres en raison de son coût.

La prévention consiste en un traitement simple, une fois par an pendant cinq ans prise des deux médicaments afin de diminuer ou de supprimer le parasite dans l’organisme infecté et d’empècher la propagation aux moustiques et par conséquent aux personnes non infestées…Il faut aussi lutter contre le vecteur en utilisant les moustiquaires imprégnées ce qui entre également dans la lutte contre le paludisme et la dengue…

Une étude faite en Chine a montré qu’ un Yuan dépensé dans la lutte contre la FL rapportait près de six Yuan en bénéfices….

Eliminer la filariose lymphatique d’ici 2020 est possible, encore faut-il s’y concacrer pour y parvenir…

Comments

  1. J’ai la filariose depuis longtemps.Mes pieds sont devenus tres gros,j’aimerais savoir si les deux medicamentss sur la filariose peuvent m’aider ou si je dois me faire operer.Si operation doit se faire est ce qu’on peut m’aider a savoir ou,et le prix a proximatif de l’operation Merci
    F.j.r.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *