Missions en Casamance – octobre 2008 – Chapitre 4

Nous retrouvons l’équipe en train de charger la pirogue de tous nos sacs et des victuailles commandées en ville et apportées par charrette à bras. C’est l’occasion d’accueillir Cana notre nouveau piroguier.

 

 dsc04043.1226661788.jpg

J’ai le temps de m’éclipser une demi-heure, avant le départ, pour aller consulter au cybercafé mes e-mails et découvrir en particulier celui du directeur des AGS, entreprise de déménagement qui me confirme qu’il est prêt à nous soutenir lorsque nos cantines arriveront à Dakar. Eternel souci que d’acheminer nos cantines de médicaments. L’association qui devait s’en occuper nous a prévenus juste avant le départ qu’elle ne pourrait le faire; fort déçus bien sûr nous cherchons une solution et c’est Christian qui a accepté de voir comment pallier à cette défaillance…Au train où les mails s’accumulent dans ma boite elle sera bientôt pleine et refusera les messages…De toute façon pas de possibilité de revenir sur Internet avant le passage à Zig lors du retour en fin de mission.

Rencontre avec Manu l’ancien skipper de Patriach, avec Alain arrivé récemment de La Rochelle sur Ysé ; il a livré les colis confiés pour nous dont un précieux générateur; ce groupe électrogène de seconde main mais révisé et en excellent état nous a été offert par « Yes » schipchandler à Port Camargue, remis à  Philippe, un de nos médecins, qui l’a confié à Jean Pierre lequel l’a emporté à La Rochelle pour le remettre à un Alain qui devait partir avec son voilier mais a été retardé si bien que c’est Ysé qui a hérité du colis et nous l’a déposé à Nioumoune. Chaîne de solidarité extraordinaire comme il en est souvent…

Rencontre aussi avec Joséphine que nous avions longuement côtoyée lorsqu’elle était cuisinière au campement de Hyacinthe et qui a épousé depuis un toubab et semble ravie chaque fois de nous revoir tout comme nous le sommes également

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.