Choléra en Guinée-Bissau: communiqué de l’AFP

 

Choléra en Guinée-Bissau: 72 morts et 3.000 cas déclarés

(source médicale)

01.09.08 | 15h45

La Guinée-Bissau est voisine de la Casamance, où nous travaillons, avec qui elle a une  frontière commune .
Un communiqué de l’AFP annonce une nouvelle épidémie de CHOLERA en relation avant tout avec l’accès à une eau non potable, contaminée par les humains eux-même.

   

Choléra en Guinée-Bissau: 72 morts et 3.000 cas déclarés (source médicale)
01.09.08 | 15h45

L’épidémie de choléra qui affecte la Guinée-Bissau depuis mai a tué 72 personnes et 3.200 cas ont été enregistrés, selon une source médicale à Bissau contactée lundi par l’AFP.


Le 19 août, le gouvernement bissau-guinéen avait déclaré n’être « plus en mesure de circonvenir » l’épidémie de choléra et avait lancé un appel à l’aide internationale. Le bilan était alors de 53 morts et 2.200 cas de choléra enregistrés.

Depuis 1997, le pays subit régulièrement une épidémie de choléra à l’approche de la saison des grandes pluies, entre mai et octobre.

En 1997, 892 personnes étaient mortes et en 2005, l’épidémie a fait 400 victimes, a indiqué un rapport du service local des grandes endémies.

« La maladie est maintenant devenue endémique. Il faut miser sur la prévention, car les nombreuses interventions sur le terrain n’ont pas eu les résultats escomptés » a déclaré Maurício Serafim da Góia, responsable du département de l’hygiène au ministère de la Santé.

Selon une source du ministère bissau-guinéen des Ressources naturelles, moins de 10% de la population a accès à l’eau potable.

Selon la même source plus de 80% des cas de contamination proviennent de la consommation de l’eau des puits parfois localisés près des fosses septiques.

13 millions de décès par an dont 75% chez des enfants de moins de 5 ans pourraient être évités sur la planète dans un environnement plus sain… Plus d’un million de décès sont liés chaque année à des systèmes d’approvisionnement en eau et d’assainissement inadéquats.

Le procédé SODIS permet à une famille de stériliser l’eau de boisson simplement en exposant pedndant plusieurs heures des bouteilles d’un litre et demi en polyethylène à l’action des UV du soleil: Cf l’article de ce blog en date du 26 mars 2008

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *